“Blackface” aux Arènes de Vérone : la soprano Angel Blue renonce à chanter

Vidéo de The Frederick R. Koch Foundation

Le communiqué publié sur Instagram, et relayé par La Repubblica, ne semble laisser place à aucun retour en arrière : “Chers amis, famille, et amateurs d’opéra. Je suis arrivée à la douloureuse conclusion que cet été, je ne chanterai pas “la Traviata” dans les Arènes de Vérone, comme initialement prévu, écrit Angel Blue. Dans une récente production d’“Aida”, les Arènes ont autorisé l’utilisation d’un blackface [un artiste blanc qui se maquille pour sembler noir]. La cantatrice africaine-américaine ajoute :

“Je voudrais être parfaitement claire à ce sujet : l’utilisation d’un blackface se fonde sur des traditions théâtrales archaïques qui n’ont pas de place dans la société moderne. C’est offensant, humiliant et raciste. J’étais impatiente de chanter l’une de mes œuvres préférées aux Arènes, mais je ne peux pas m’associer à une institution qui continue cette pratique.”

La soprano Angel Blue, “une des voix les plus prestigieuses du panorama international du chant lyrique” selon le quotidien italien, a ainsi annoncé sa volonté de renoncer à interpréter le rôle de Violetta dans La Traviata. Un opéra auquel elle aurait dû participer les 22 et 30 juillet, aux arènes de Vérone, l’un des temples mythiques de l’opéra italien.

“Des racines différentes”

Évidemment, de l’autre côté des Alpes, cette décision a fait réagir, et en premier lieu la Fondation des Arènes elle-même, qui a tenu à fournir son point de vue sur cette question.

“Tous les pays ont des racines différentes et des structures culturelles et sociales qui se sont développées à travers des parcours distincts. C’est pourquoi, sur un même argument, les approches peuvent être très différentes selon les pays, et souvent, on ne parvient à une idée partagée qu’après des années de dialogue et de compréhension réciproque.” La fondation transalpine écrit encore :

“Nous n’avons aucun motif de blesser qui que ce soit. Pour nous, toutes les personnes sont égales. Nous croyons dans le dialogue et dans l’effort de comprendre le point de vue d’autrui, dans le respect des engagements artistiques qui ont été pris.”

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles