Biafra. Après ceux de Trump, Twitter supprime des messages du président nigérian

·1 min de lecture

Mercredi 2 juin, Twitter a supprimé deux messages du président nigérian, Muhammadu Buhari, dans lesquels il menaçait les indépendantistes biafrais. Une ingérence qui a provoqué la colère de la présidence nigériane, relate le Premium Times.

Après Donald Trump, Muhammadu Buhari. Mercredi 2 juin, Twitter a supprimé deux messages du président nigérian. Le réseau social estime que leur contenu enfreint ses règles d’utilisation.

Les tweets en question menaçaient les auteurs de violence dans le sud-est du pays, relate le Premium Times : “La plupart de ceux qui se comportent mal aujourd’hui sont trop jeunes pour être au courant des destructions et des pertes de vies humaines enregistrées lors de la guerre civile nigériane”, a d’abord écrit Muhammadu Buhari, avant d’ajouter :

Ceux d’entre nous qui étaient sur le terrain durant ces 30 mois, qui ont connu cette guerre, les traiteront avec le langage qu’ils comprennent”.

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles