Publicité

Bière, vin… Les boissons sans alcool sont-elles bonnes pour la santé ?

Pour que les personnes qui ne consomment pas d’alcool puissent profiter du plaisir de boire du vin, du champagne, de la bière ou même du gin, les producteurs ont créé des versions sans alcool de ces boissons. Désormais, il n’est pas rare de pouvoir retrouver ces produits dans des grandes surfaces, mais aussi dans des restaurants. Pour en savoir plus sur ces boissons qui cartonnent, Doctissimo a mené une enquête sur leurs effets sur la santé des consommateurs. Tout d’abord, la diététicienne-nutritionniste libérale Alexandra Murcier a rappelé que les boissons dites "sans alcool" contenaient toujours une quantité, même infime, d’éthanol.

Pour retirer l’éthanol des boissons alcoolisées, les producteurs ont recours à plusieurs méthodes : l’évaporation thermique, l’évaporation sous vide, la filtration, l’osmose inverse, qui consiste à séparer l'alcool des autres résidus à travers des membranes, ou encore la cryo-distillation, qui permet de distiller le produit avec de l'azote liquide. Malheureusement, ces techniques ne permettent pas d’éliminer la totalité de l’éthanol présent dans les boissons. Ainsi, les vins sans alcool affichent souvent un taux d’alcool compris entre 0 et 0,3 %. De leur côté, les bières contiennent entre 0,5 % et 1,2 % d’alcool. Certaines personnes à risques, telles que les femmes enceintes, sont donc incitées à vérifier les étiquettes avant de consommer ces produits.

Outre leur teneur en alcool, ces boissons peuvent également contenir d’importantes quantités d’additifs (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La solitude peut être pire pour la santé que le tabagisme ou l'alcoolisme !
Des polluants éternels trouvés dans les emballages alimentaires
Ces patients qui ont survécu miraculeusement à des cancers incurables peuvent aider la science
Épidémie de Mycoplasma pneumoniae : ce que l'on sait sur la bactérie qui circule en France
Comment déboucher le nez de bébé sans sérum physiologique ?