Bernard Laporte au plus mal : de la prison ferme requise contre le président de la FFR !

BestImage, Giancarlo Gorassini
BestImage, Giancarlo Gorassini

C'est une des nombreuses affaires qui entachent le monde du sport professionnel en France actuellement. Si elles se multiplient dans le football, entre la tentative d'extorsion dont serait victime Paul Pogba et l'affaire complètement folle qui entoure l'agression de Kheira Hamraoui, le monde du rugby a les yeux rivés vers le procès qui secoue les plus hautes instances de la Fédération française de rugby (FFR). Depuis plus d'une semaine, le procès de cinq des hommes les plus influents de ce sport si populaire en France se tient à Paris, au parquet national financier. Parmi eux, le plus célèbre est sans doute Bernard Laporte, actuel président de la FFR et ancien sélectionneur de l'équipe de France.

En cause, le contrat d'image signé par la fédération avec l'entreprise de Mohed Altrad, président du club de Montpellier et homme très influent dans le rugby français. Poursuivis pour trafic d'influence, corruption, prise illégale d'intérêts et abus de bien social, Bernard Laporte et l'homme d'affaires franco-syrien viennent d'entendre les réquisitions des procureurs du parquet à leur encontre et les peines réclamées sont lourdes. Le mari de Manon Laporte encourt jusqu'à 3 ans de prison, dont 2 avec sursis, ainsi que 50 000 euros d'amende et plusieurs autres sanctions liées à son activité professionnelle. "Oui, les réquisitions sont lourdes. Mais à la mesure de l'absence complète de remise en cause des prévenus, de...

Lire la suite


À lire aussi

Mort de la Miss Morgane Rolland, écrasée par un tracteur : prison ferme requise contre le conducteur
Laeticia Hallyday : Prison ferme requise contre son père André Boudou
Tony Vairelles : De la prison requise contre l'ancien footballeur et ses frères