Publicité

Aya Nakamura aux JO : pour Marine Le Pen, Emmanuel Macron cherche à « humilier le peuple français »

Mercredi 20 mars, Marine Le Pen, chef de file des députés Rassemblement national (RN) à l'Assemblée nationale, a vivement critiqué la possibilité que l'interprète de « Djadja » et « Pookie » se produise sur scène lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques. Pour l'ancienne présidente du parti désormais dirigé par Jordan Bardella, il s'agit d'une « provocation supplémentaire d'Emmanuel Macron ». « Ce n'est pas un beau symbole […]. Emmanuel Macron doit se lever tous les matins en se demandant comment il va réussir à humilier le peuple français ! » a-t-elle estimé sur le plateau de France Inter.

Marine Le Pen a ensuite fustigé « la tenue, la vulgarité » d'Aya Nakamura, mais aussi « le fait qu'elle ne chante pas français ». « Elle ne chante pas en langue étrangère non plus. Elle chante en je ne sais quelle langue, on ne comprend pas ce qu'elle dit », a-t-elle poursuivi, en référence aux termes ivoiriens, à l'argot ou encore au verlan qu'elle utilise dans ses textes. « Ce n'est pas du métissage, c'est du n'importe quoi. Que ça représente la France, ça me déplaît », a conclu l'ancienne candidate à la présidentielle.

À lire aussi Aya Nakamura aux JO : Amélie Oudéa-Castéra entonne « Djadja » pour défendre la chanteuse face aux identitaires

Elle déplore les attaques racistes ciblant l'artiste

La présidente du RN a également exprimé son indignation quant aux attaques racistes dont Aya Nakamura a été victime, les qualifiant de « honteuses ». Tout en ne remettant p...


Lire la suite sur LeJDD