Avant l'Astroworld, Travis Scott déjà mis en cause pour des débordements à ses concerts

·4 min de lecture

Le rappeur, organisateur du festival, a eu des démêlés avec la justice pour avoir incité ses fans à outrepasser les règles de sécurité.

CONCERT - Un terrible bilan. Huit personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées lors d’un mouvement de foule le 5 novembre au soir lors du festival de musique Astroworld, organisé par le rappeur Travis Scott dans sa ville natale de Houston.

Ce dernier, qui était sur scène au moment du drame, s’est dit “absolument dévasté” dans un communiqué publié samedi 6 novembre. “Je m’engage à travailler avec la communauté de Houston pour aider les familles dans le besoin, a-t-il ajouté. Merci aux forces de l’ordre pour leur soutien”.

 

S’ils sont sans commune mesure avec ce drame, Travis Scott a déjà été mis en cause dans le passé pour des incidents lors de ses concerts. Le rappeur a eu des démêlés avec la justice pour avoir incité les fans à outrepasser les mesures de sécurité pour le rejoindre sur scène. Quitte à faire des blessés graves.

Mépris ouvert pour la sécurité

Selon nos confrères du HuffPost américain, les autorités n’ont pas encore déterminé si des protocoles de sécurité avaient été ignorés lors de l’Astroworld, alors que Travis Scott se produisait sur scène, et qui pouvait être tenu pour responsable du drame.

En début de soirée, “la foule a commencé à se presser vers le devant de la scène. Cela a créé un début de panique qui a provoqué des blessures, les gens ont commencé à tomber, à perdre conscience et cela a entraîné une panique supplémentaire”, selon les autorités. Selon le quotidien The Houston Chronicle, Travis Scott a stoppé à plusieurs reprises son concert en voyant des spectateurs en difficulté près de la scène. Parmi la foule, des spectateurs ont décrit des scènes de désordre, avec des personnes tellement serrées les unes contre les autres que beaucoup n’arrivaient plus à respirer, selon le journal.

D’après le HuffPost américain, Travis Scott a été “arrêté au moins deux fois”, après avoir été accusé d’avoir encouragé les fans à franchir les barrières de sécurité. Lors du festival Lollapalooza de 2015 à Chicago, il est monté sur scène avant d’être stoppé au bout de quelques minutes. La police l’a inculpé pour trouble à l’ordre public, affirmant qu’il encourageait les spectateurs à sauter les barrières et à monter sur scène au mépris des mesures de sécurité du festival. Il avait également insulté le service de sécurité, selon Rolling Stone. Il a par la suite plaidé coupable et a été condamné à un an de sursis, selon l’Associated Press.

Un de ses fans paralysé à vie

Travis Scott n’en est toutefois pas resté là. Début 2017, il a de nouveau été arrêté pour une accusation similaire. Il a été accusé d’avoir incité ses fans à l’émeute lors d’un spectacle dans un centre commercial Walmart, dans l’Arkansas. Plusieurs personnes, dont un agent de sécurité, avaient été blessées alors que Travis Scott était sur scène et encourageait ses fans à le rejoindre. Il a plaidé coupable.

Quelques semaines plus tard, à New York, un incident plus grave s’est produit. Un de ses fans, Kyle Green, 23 ans au moment des faits, est resté partiellement paralysé après être tombé de l’un des balcons du 3e étage de la salle de concert, poussé par la foule. Le rappeur avait spécifiquement encouragé les fans sur le balcon à sauter dans la fosse, selon le New York Times.

“N’ayez pas peur”, peut-on entendre le chanteur dire à ses fans dans une vidéo citée par le journal américain. Ils vont vous attraper”. Après la chute de Kyle Green, Travis Scott a ordonné aux fans de le ramasser et de l’amener sur scène pour lui donner une bague, selon le média. Mais le jeune homme a été sérieusement blessé pendant sa chute. Kyle Green a ensuite poursuivi le rappeur ainsi que son manager, l’un des organisateurs du concert et une société de sécurité qui couvrait l’événement, les accusant d’“imprudence”. Cette affaire est toujours en cours d’instruction. Le jeune homme a désormais besoin d’un fauteuil roulant pour se déplacer. Il s’est dit “dévasté” en apprenant la mort de huit personnes lors du concert de vendredi.

À voir également sur Le HuffPost: Ces images montrent que le problème des déchets après un festival est loin d’être résolu

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

VIDÉO - La fille de Kylie Jenner rêve de bus scolaire... Travis Scott lui en offre un!

undefinedundefined

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles