Publicité

Aulas réagit au départ de Mbappé et y voit "une opportunité à saisir" pour le PSG

Il va laisser un grand vide, forcément. Après huit saisons passées en Ligue 1, Kylian Mbappé s’apprête à migrer vers d’autres cieux d’ici quelques mois. L’attaquant de 25 ans, formé à Monaco, a annoncé à ses dirigeants et ses partenaires son départ du PSG à l’issue de son contrat, qui court jusqu’en juin prochain. Tout porte à croire qu’il rejoindra alors le Real Madrid. Et sa traversée des Pyrénées impactera tout le championnat de France, privé de son plus beau joyau.

Interrogé à ce sujet lors d’un entretien exclusif accordé ce jeudi à RMC Sport, Jean-Michel Aulas a tenu à dédramatiser la situation. "Le départ de Kylian, c'est plus affectif, je dirais, que dans la concrétisation d'accords commerciaux sur les droits TV, a réagi le vice-président de la Fédération française de football. Kylian, c'est effectivement une époque, mais il est resté sept ans au PSG, c'est magnifique. Moi-même, dans la meilleure période de l'OL où on a été champions tous les ans - et on l'a été sept fois successivement - jamais aucun joueur n'est resté sept années. Et c'était souvent des joueurs internationaux. C'est affectivement... Mais Kylian reste en équipe de France. Et on sait son attachement aux événements nationaux. J'espère qu'on aura une bonne nouvelle pour les Jeux olympiques (de Paris 2024) bientôt aussi."

"Peut-être redonner au PSG une crédibilité…"

Relancé sur les conséquences du départ de Mbappé pour la Ligue 1, l’ancien patron de l’OL n’a pas souhaité se montrer alarmiste, en parlant même d’une occasion à saisir pour le club de la capitale: "C'est trop tôt de le dire. Parce qu'aujourd'hui la Ligue 1, c'est bien sûr Kylian mais ce sont aussi les performances du PSG en tant que tel. Dans la vie, il faut toujours, d'une difficulté, trouver une opportunité. Est-ce que ce n'est pas l'opportunité pour le PSG - en tout cas j'en suis convaincu connaissant bien Nasser (Al-Khelaïfi) et ayant confiance en son aptitude à saisir une nouvelle opportunité - de faire arriver deux ou trois très grands joueurs qui vont peut-être redonner au PSG une crédibilité, peut-être aussi une cohérence... je ne sais pas."

"Je fais en tout cas le vœu qu'on transforme cette difficulté, parce que cela en est une évidemment colossale, en une opportunité, a poursuivi Aulas. Et vous savez, la vie est souvent faite de clins d'œil: supposons que cette année soit la bonne pour le PSG avec Kylian (en Ligue des champions, NDLR), on trouvera extraordinaire de permettre à Kylian de saisir cette opportunité et au PSG de se relancer totalement. Je forme le vœu que ce soit la bonne année pour le PSG et pour Kylian, ensemble".

Article original publié sur RMC Sport