Publicité

"Attention, on vous ment sur les gummies pour mieux dormir. On ne joue pas avec ça", alerte le Dr. Christian Recchia

Vous êtes en proie à des troubles du sommeil ? Certains vous conseilleront de consommer des gummies, des gommes à la mélatonine censées faciliter l’endormissement. Mais cette option ne serait pas sans risque pour la santé, a rappelé pour Yahoo le Dr. Christian Recchia.

Censés faciliter l’endormissement, les gummies sont devenus un essentiel pour beaucoup. Mais comme le rappelle le Dr. Christian Recchia pour Yahoo, ces compléments alimentaires ne seraient pas sans risque pour la santé. “Tous les médicaments ont des effets indésirables. Et ces médicaments, à base de mélatonine, ont un impact endocrinien”, a-t-il expliqué tout en rappelant certaines contre-indications. “Ces gummies ne sont pas autorisés pour les femmes enceintes. Certaines personnes âgées ne peuvent pas le prendre et les jeunes ne doivent pas en consommer car leur maturation endocrinienne n’est pas encore terminée”. Pour lui, les gummies ne devraient tout simplement pas être consommés. “On ne joue pas avec une hormone à prendre tous les jours comme un aliment. Donc, je suis contre.”

Pour les personnes qui souhaiteraient, malgré tout, continuer à en prendre ou pour celles qui souhaiteraient commencer à en consommer, le Dr. Christian Recchia recommande de faire un diagnostic sur le sommeil avant toute chose. “L'objectif final, c'est de dormir bien dans le noir et de vous réveiller le matin en pleine forme, si possible tous les jours. Vous devez être en méforme pas plus d'une fois par semaine”, explique-t-il. Et ce jour-là, nul besoin de paniquer et de se ruer en pharmacie pour prendre des gummies. Rappelons qu’il est tout à fait normal de ne pas dormir correctement toutes les nuits. “Il y a une vie à changer, diminuer son stress, diminuer l'alcool, diminuer le café ou encore faire du sport.”

VIDÉO - Dr Christian Recchia : "Un mauvais sommeil peut provoquer diabète et hypertension"

Que faire pour mieux dormir ?

Comme le rappelle l’Assurance maladie sur son site Internet, il est essentiel de prendre soin à diminuer les stimulations sensorielles ou émotionnelles au cours de la soirée afin de tomber rapidement dans les bras de Morphée. Il est ainsi recommandé d’éviter les excitants en fin de journée (thé, vitamine C, boissons caféinées, cigarettes) tout comme l'alcool et le cannabis ; de préférer un repas léger à un repas copieux et gras ; de limiter son temps devant les écrans et de stopper leur usage idéalement une heure avant le coucher.

À LIRE AUSSI >> Sommeil : ce geste est à bannir si vous voulez bien dormir

Mais aussi de faire de l'exercice physique dans la journée mais pas après 17 heures car l'activité physique augmente la température du corps, ce qui risque de gêner l'endormissement. Enfin, il est important de favoriser les activités relaxantes (lecture, musique douce, jeux de société, méditation, etc.) en fin de journée, d’éviter les conflits et les bains chauds avant le coucher. Pour rappel, tout ce qui augmente la température corporelle gêne l'endormissement.

VIDÉO - Sommeil, mode d'emploi : le secret des cycles