Publicité

Sommeil : ce geste est à bannir si vous voulez bien dormir

Pour bien dormir, il est important de mettre en place une routine saine le soir. Il est par exemple conseillé de privilégier les repas légers, d’éviter au maximum les écrans ou encore d’aller au lit lorsque la fatigue se fait ressentir. Certaines boissons sont également à proscrire. C’est le cas du vin, de la bière, de l’alcool en général, révèle une étude parue récemment dans la revue spécialisée Sleep.

Une équipe associant des neuroscientifiques et des chercheurs sur le sommeil a étudié l’impact des boissons alcoolisées sur le sommeil de trente adultes. Il y avait autant de femmes que d’hommes, et ils avaient en moyenne une trentaine d’années.

Pendant trois nuits consécutives, les participants ont été invités à boire une mixture avec et une sans alcool une heure avant se glisser dans le lit. Leur cerveau était surveillé pendant leur sommeil.

Résultats : l’alcool a diminué la durée du sommeil paradoxal, le cinquième et dernier stade d’un cycle de sommeil (le sommeil est composé d’une succession de 3 à 6 cycles). Cette phase, associée aux rêves, est importante puisqu’elle est liée à la mémorisation et à la régulation des émotions.

Ces impacts sur le sommeil paradoxal ont été observés sur les trois nuits consécutives, ce qui suggère que le corps n’arrive pas à s’adapter pour surmonter les effets de l’alcool.

Aussi, la consommation du cocktail a augmenté le sommeil lent qui se produit à l’endormissement et lors duquel le cerveau ralentit progressivement.

Même une petite quantité (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Troubles psychiatriques : le stress à l'adolescence bouleverse le cerveau !
Ne pas aller à l’école serait aussi nocif que fumer ou boire, selon une étude
La dépression est-elle héréditaire ?
Vieillissement : les multivitamines aideraient à protéger la mémoire
Une bactérie jusqu'alors inconnue à l'origine d'une toute nouvelle infection du cœur