Publicité

Attention à cette arnaque redoutable qui vise les locataires

Se faisant passant pour les propriétaires, des escrocs tentent de détourner l’argent des loyers.

Attention à cette arnaque redoutable qui vise les locataires (Crédit : Getty Images)

"À ce jour, sauf erreur de notre part, nous restons dans l’attente du règlement de votre loyer. Nous vous informons par la même occasion de la mise à jour de nos coordonnées bancaires". En ce début d’année, vous avez peut-être reçu ce type de mail de la part de votre bailleur ou propriétaire.

Cybermalveillance.gouv.fr, plateforme en charge de l’aide aux particuliers en matière ce sécurité, met en garde les locataires contre l’escroquerie au détournement de loyer. Comme vous l’aurez sans doute compris, des escrocs planqués derrière leur ordinateur espèrent ainsi récupérer les loyers. "Les arguments employés visent à créer un sentiment d’urgence et d’inquiétude pour vous faire réagir le plus rapidement possible", alerte la plateforme spécialisée dans les menaces numériques. L'email écrit sans faute d’orthographe, de conjugaison ou de syntaxe flagrante n’aide pas les locataires à redoubler de vigilance.

Comment réagir si je reçois un tel message ?

Le premier réflexe à avoir est de bien regarder l’adresse email de l’expéditeur, conseille TF1. En la scrutant de près, vous remarquerez qu’elle n’est pas celle de votre bailleur ou propriétaire. Il est bien sûr important d’ignorer ce message et, évidemment, de ne pas effectuer les changements de coordonnées bancaires exigés.

À LIRE AUSSI >> "J’étais dégoûtée, je n’en avais jamais vu avant" : j’ai des punaises de lit chez moi, que faire ?

Le message est bien écrit, l’adresse email semble correcte ? Pour lever les doutes, appelez directement votre propriétaire/bailleur. Enfin, il est important de signaler l’arnaque sur Pharos, la plateforme du ministère de l’Intérieur, pour éviter à d'autres personnes de se faire importuner.

Que faire si j’ai payé ?

Si les escrocs ont réussi à vous duper, il faut tout de suite réagir pour éviter de perdre encore plus d’argent. La première des choses à faire est de prévenir immédiatement sa banque pour tenter de suspendre le virement. Il est aussi important de déposer plainte au commissariat le plus proche de chez vous. Si vous avez conservé des preuves pour monter un dossier solide (mails, coordonnées bancaires de l’escroc…), c’est encore mieux.

VIDÉO - Je suis locataire, puis-je sous-louer mon logement durant les JO ?