Publicité

Attentat de Paris: ce qu'a dit la mère de l'assaillant lors de la garde à vue de son fils dans l'affaire Paty

"C'était un bonheur de le retrouver". La mère d'Armand R., l'auteur de l'attaque au couteau survenue le samedi 2 décembre à Paris, parle de son fils en ces termes face aux enquêteurs le 20 octobre 2020. La veille, Armand R. se trouve en garde à vue pour avoir échangé avec Abdullahk Anzorov, l'assassin de Samuel Paty.

Dans le cadre de la procédure visant son fils dans l'affaire de l'enseignant décapité, la mère d'Armand R. est entendue. Face aux enquêteurs, elle raconte la réinsertion de son fils après sa condamnation en 2016.

Une réinsertion qui "se passe très bien"

À cette époque le jeune homme est condamné à cinq ans de prison pour avoir projeté de commettre une action violente à La Défense. À sa sortie de prison en mars 2020, sa mère le décrit comme un jeune homme très investi dans ses études, qui fait du sport et participe à des activités.

"Avant il n'avait pas d'amis, sa vie c'était graffiti graffiti, graffiti", confie-t-elle.

Armand R., selon sa mère, lit également des livres sur l'histoire préhistorique et sur les premières femmes de l'histoire, écoute de la musique persane et un peu de rap. Une réinsertion qui "se passe très bien" selon ses dires.

"Il a fait beaucoup d'efforts"

Sa mère raconte aux enquêteurs qu'il a "muri" depuis sa détention: "il est plus affectueux qu'avant, il se sent à 100% Français, il en est sorti avec un amour pour la France".

Selon elle, Armand R. "reconnaît les vraies valeurs de son pays" et "a la haine de cette idéologie islamiste, il a souffert de sa détention".

"Il me dit souvent que si les musulmans ne sont pas contents de la façon dont ils peuvent vivre leur religion en France ils n'ont qu'à aller dans des pays musulmans", raconte encore la mère aux enquêteurs.

Toujours selon la mère d'Armand R., son fils "fait un bon parcours depuis qu'il est sorti [...] Il a fait beaucoup d'efforts pour se remettre sur le bon chemin. Il me dit 'une fois on peut faire une erreur et aller en prison, celui qui y va plusieurs fois n'a pas pris de bonnes leçons de sa détention'. Il a pris ces bonnes leçons."

La garde à vue des deux parents d'Armand R. a été levée ce lundi soir. Selon les premiers éléments de l'enquête, sa mère avait indiqué en octobre à la police qu'elle s'inquiétait pour son fils, voyant qu'il "se repliait sur lui-même". Quelques jours après son signalement, elle avait assuré qu'il "allait mieux", toujours d'après la même source.

Article original publié sur BFMTV.com