Publicité

Les assises de lutte contre l'antisémitisme voulues par Aurore Bergé auront lieu le 6 mai

La ministre Aurore Bergé avait évoqué cette initiative le 24 mars dernier. Une semaine plus tard, elle en précise les contours, appelant à ce que "chaque parti politique" soit présent.

La ministre en charge de l'Égalité et de la lutte contre les discriminations, Aurore Bergé, a annoncé ce dimanche 31 mars que des "assises de lutte contre l'antisémitisme" se dérouleront le 6 mai, face à l'"explosion" des actes antisémites en France.

"J'espère que chaque parti politique viendra"

Sont invités à participer à cette initiative "l'ensemble des partis politiques qui ont un groupe à l'Assemblée nationale et au Sénat, ça fait une dizaine de partis politiques", a indiqué Aurore Bergé invitée de l'émission "Le grand rendez-vous" CNews/Europe 1/Les Échos.

"J'espère que chaque parti politique, évidemment, viendra parce que ce sera en présence de l'ensemble des associations qui luttent contre la haine", a-t-elle ajouté, rappelant l'"explosion des actes antisémites dans notre pays depuis (l'attaque du Hamas en Israël le 7 octobre dernier)", date du "pire pogrom de notre siècle".

Le nombre d'actes antisémites recensés en France a presque quadruplé l'an dernier, à 1.676 contre 436 en 2022, selon un rapport du Crif qui déplore une "explosion" après le 7 octobre, date des attaques du Hamas contre Israël.

Article original publié sur BFMTV.com