Ariège : un homme gardé à vu après le meurtre d'une femme

Un homme a été interpellé en Ariège jeudi 3 janvier dans la soirée et placé en garde à vue, suspecté d'avoir tué mercredi une mère de famille de 46 ans à coups de couteau dans sa maison près de Lavelanet (Ariège) et d'avoir grièvement blessé son fils de 16 ans, a-t-on appris de source proche de l'enquête.

Cet homme jeune est une connaissance de la famille, il a été interpellé entre 19 heures et 20 heures jeudi dans la région de Pamiers (Ariège) à une cinquantaine de kilomètres du lieu du meurtre, a-t-on appris de même source.

Mercredi vers 22 heures, le mari de la victime et sa fille de 18 ans avaient découvert les deux corps gisant au sol, ensanglantés, en rentrant chez eux et avaient donné l'alerte.

L'enquête a été confiée à la section de recherches de la gendarmerie de Midi-Pyrénées par le parquet de Foix.

Prélèvement d'indices

Les gendarmes ont auditionné jeudi des proches des victimes et les voisins du lotissement d'une vingtaine de maisons en périphérie de La Bastide-sur-l'Hers, village tranquille de 800 habitants, à 30 km à l'Est de Foix, près de Lavelanet.

De leur côté les techniciens en investigation criminelle de la gendarmerie ont prélevé des indices sur les lieux du crime.

Les enquêteurs se sont refusés jeudi soir à préciser comment ils avaient remonté la piste du suspect. Sa garde à vue de 24 heures peut être prolongée d'autant, jusqu'à une présentation à un juge d'instruction ou à sa mise hors de cause.

Rappelant les premiers éléments de l'enquête jeudi après-midi la vice-procureur de Foix Marilyn Blanc indiquait que "l'agression a (...)

Lire la suite sur Le Nouvel Observateur

Ariège : un homme gardé à vu après le meurtre d'une femme
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.