Argentine : naissance de deux jaguars sauvages dans une zone humide du nord

Rewilding Argentina/AFP/Archives - Rewilding Argentina Foundation

Une femelle jaguar restait dans le même lieu, vraisemblablement pour prendre soin de nouveau-nés. Une caméra a par la suite permis de confirmer deux naissances.

Une femelle jaguar libérée en 2021 dans le Parc national Ibera a donné naissance à deux petits nés à l'état sauvage, une première depuis 70 ans dans cette zone humide du nord de l'Argentine, a annoncé le 21 juillet une organisation de défense des animaux.

"Un excellent signal"

"La reproduction de jaguar à l'état sauvage et la naissance d'une nouvelles générations en liberté sont un excellent signal pour le projet qui cherche à stopper l'extinction de cette espèce et nourrit l'espérance de régénérer une population saine de jaguars dans l'Esteros de Ibera", une zone humide d'environ 12.000 km2 dans la province de Corrientes (nord-est), s'est félicitée la dans un communiqué.

Au cours des dernières semaines, l'équipe technique avait détecté que la femelle jaguar (Panthera onca) restait dans le même lieu, vraisemblablement pour prendre soin de nouveau-nés. Une caméra a par la suite permis de confirmer les deux naissances, a expliqué Magali Longo, coordinatrice du Centre de réintroduction du jaguar (CRY) situé dans le Parc.

Une union naturelle

Les deux petits sont les fruits de l'union d'Arami, née au sein du CRY, et de Jatobazinho, un jaguar brésilien, donné au projet argentin en 2019 et libéré fin décembre. Jatobazinho était le huitième jaguar libéré l'an dernier par le CRY, après trois femelles et quatre petits. Tous présentent des comportements typiques d'animaux sauvages, avec l'établissement de territoires et la chasse pour se nourrir. "Si les deux nouveau-nés survivent, ce que nous saurons dans les prochaines semaines, la population d'Ibera comptera dix jaguars à l'état sauvage", a précisé Sebastian Di Martino, le directeur de la conservation au sein de la Fondation.

Le CRY fonctionne depuis 2012 dans la province de Corrientes, où l'espèce avait disparu depuis 70 ans. On estime qu'il reste entre 200 et 300 jaguars en Argentine. Selon l'Union internationale de conservation de la nature (IUCN), le jaguar, félin typique de l'Amérique latine, est une espèce "quasi men[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles