Ardèche: une information judiciaire ouverte après la mort d'un cycliste espagnol

·1 min de lecture
L'information a été ouverte
L'information a été ouverte

Une information judiciaire a été ouverte pour "homicide volontaire" après l'agression mortelle d'un cycliste espagnol, début octobre à Soyons (Ardèche), a annoncé ce jeudi le parquet de Privas.

L'information a été ouverte "en début de semaine" par le pôle criminel du parquet d'Avignon, compétent sur le département ardéchois, a précisé dans un bref communiqué la procureure de la République à Privas, Cécile Deprade.

Une trentaine de plaies

Cet Espagnol âgé de 27 ans qui voyageait à vélo avait été retrouvé agonisant le 7 octobre au matin, par un promeneur sur un chemin forestier de la commune de Soyons, à proximité des berges du Rhône.

Natif des îles Canaries, le jeune homme était parti des Pays-Bas et revenait en Espagne. Il avait fait une halte en Ardèche. Grièvement blessé, il est décédé à l'hôpital. L'autopsie a révélé une trentaine de plaies occasionnées par des coups portés essentiellement à la tête.

Son portefeuille a disparu

Son vélo et sa tente ont été retrouvés, avec des traces de sang à l'intérieur et à l'extérieur de la tente, mais son portefeuille manquait à l'appel, selon le quotidien régional Le Dauphiné Libéré.

L'enquête est menée par la police judiciaire de Valence, avec l'appui de l'Institut national de police scientifique d'Ecully, près de Lyon.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles