Archéologie. Une fresque monumentale, vieille de plus de 3 200 ans, découverte au Pérou

El Peruano (Lima)
·1 min de lecture

Des archéologues ont mis au jour une peinture murale, qui constituerait une partie d’un temple précolombien. Le site, situé dans le nord du Pérou, était probablement dédié au culte d’un dieu-araignée.

Un trésor archéologique au milieu des plantations d’avocats et de cannes à sucre. Une fresque monumentale qui représenterait un dieu-araignée a été mise au jour dans le nord du Pérou. La peinture, haute de cinq mètres et longue de quinze mètres, serait “vieille de plus de 3 200 ans”, annonce le quotidien El Peruano.

À lire aussi: Parchemins. Une découverte archéologique “sensationnelle” dans le désert de Judée

La découverte en elle-même date de la fin de l’année dernière. Des agriculteurs de la région de Virú, dans le nord du Pérou, réalisaient des travaux d’agrandissement de leurs cultures lorsqu’ils ont découvert la peinture géante. “Le 11 novembre 2020, l’archéologue Régulo Franco Jordán, connu pour avoir découvert le tombeau de la Dame de Cao, fut mis au courant de cette découverte iconographique”, raconte le quotidien.

Fresque monumentale

Les fouilles archéologiques sont toutefois reportées à cause de la pandémie de Covid-19. Régulo Franco Jordán a dû attendre le 22 mars 2021 pour se rendre sur le site avec son équipe. La taille de la fresque a tout de suite fasciné l’archéologue :

Quand je suis arrivé, ma surprise fut immense de voir cette façade impressionnante recouverte de figures géométriques.”

Après une étude minutieuse, les archéologues concluent que la fresque représenterait un dieu-araignée. “Une divinité propre à la culture cupisnique”, explique El Peruano. Ce peuple précolombien vivait sur les contreforts des montagnes

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :