ArcelorMittal, Cahuzac… L'exécutif souffre et Twitter cancanne

Fillon et Copé se font discrets. L'UMP n'a toujours pas de président incontesté, mais du moins les invectives ont-elles cessé. Les deux rivaux se parlent en toute discrétion. Et Twitter n'a plus grand-chose à se mettre sous la dent à droite. Tant mieux, car à gauche le gouvernement s'est livré à un véritable feu d'artifice. Trois ministres ont tour à tour été au centre de l'attention, comme l'illustre la courbe de volume de notre Barotweet hebdomadaire, réalisé par LH2.

Cliquez sur une personnalité pour voir sa courbe :

Cliquez pour afficher le contenu dans une nouvelle fenêtre.

Le Barotweet, comment ça marche ? Cliquez sur les onglets de la barre de menu pour faire apparaître les rubriques. Rubrique 1 : nombre de billets (positifs comme négatifs) pour chaque personnalité. Rubrique 2 : Les tweets de la semaine détaillent le contenu des commentaires les plus diffusés.

Le dur week-end de Montebourg

Le ministre du redressement productif a été le plus cité pendant le week-end au sujet des négociations avec ArcelorMittal. Il a été désavoué au dernier instant par le Premier ministre Jean-Marc Ayrault.

L'humoriste Stéphane Guillon fait dans le grivois :

@stephaneguillon : Quelle est la différence entre un sidérurgiste d'ArcelorMittal et Audrey Pulvar ? Aucune : Montebourg a cocufié les deux. (RT 741)

Le journaliste Jean-Michel Aphatie :

@jmapathie : #Montebourg desavoue #Ayrault : le repreneur de Florange était crédible puisqu'il sera reçu à l'Élysée #ambiance  (RT 93)

Le journaliste Bruno Jeudy :

@jeudybruno : #Ayrault qui publie un communiqué pour saluer l'action de #Montebourg après l'avoir humilié hier soir. Pas grave l'UMP est en vacances (RT 87)

 

Lundi, le flottement de Duflot

La ministre du (...) Lire la suite sur Le Nouvel Observateur

ArcelorMittal, Cahuzac… L'exécutif souffre et Twitter cancanne

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.