Publicité

"Beaucoup de joueurs sont mécontents": le gros tacle d'Aymeric Laporte contre l'Arabie saoudite

Arrivé fin août en Arabie saoudite où il s'est engagé avec Al-Nassr, Aymeric Laporte est pour l'instant plutôt "déçu" par son expérience. Dans un entretien à AS ce samedi, l'ancien joueur de Manchester City estime qu'il y a "beaucoup de joueurs mécontents" par la situation dans les différents clubs saoudiens, quelques mois après une arrivée massive de stars issues des championnats européens.

"Peut-être qu'ils doivent s'adapter à un peu plus de sérieux"

Pour Aymeric Laporte, l'accueil et la gestion du quotidien n'ont pas forcément été optimales. "Ils ne nous ont pas facilité la tâche", a déclaré l'international espagnol (26 sélections). "En fait, beaucoup de joueurs sont mécontents, mais nous y travaillons tous les jours, nous négocions pour ainsi dire, et nous verrons si les choses s'améliorent un peu parce que c'est quelque chose de nouveau pour eux aussi, d'avoir des joueurs européens qui ont déjà une longue carrière."

"Peut-être qu'ils ne sont pas habitués à cela et qu'ils doivent s'adapter à un peu plus de sérieux", a ajouté celui qui a été formé par l'Athletic Bilbao. Selon Aymeric Laporte, les dirigeants saoudiens "prennent tout à la légère" et un départ n'est pas exclu pour lui à terme si les choses ne s'améliorent pas. "Ils s'occupent de nous, mais pas assez à mon goût", a encore lancé le défenseur de 29 ans. "En d'autres termes, en Europe, on vous paie un bon salaire, mais on s'occupe beaucoup plus de vous."

"Je m'attendais à quelque chose de différent"

Vivant dans un complexe à Riyad, Aymeric Laporte déplore également "beaucoup de circulation" et "de temps perdu dans la voiture". De quoi ternir son aventure sur place malgré plusieurs points positifs tout de même, à l'image de belles installations. Jordan Henderson a lui d'ores et déjà craqué de cette vie en Arabie saoudite, retournant ces derniers jours en Europe, à l'Ajax Amsterdam.

"Pour être honnête, beaucoup d'entre nous ne sont pas venus ici non seulement pour le football", a admis Laporte. "Beaucoup d'entre nous en sont satisfaits, mais je cherche aussi quelque chose d'autre que l'aspect financier. En termes de qualité de vie, je m'attendais à quelque chose de différent."

Depuis le début de saison, Aymeric Laporte a déjà disputé 21 matchs avec Al-Nassr, marquant deux buts en Saudi Pro League. Pour le coéquipier de Cristiano Ronaldo, encore convoqué en sélection espagnole en septembre et en octobre, le rythme a été intense, avec des matchs tous les trois jours ou presque. Sous contrat jusqu'en 2026, le joueur franco-espagnol doit se rendre en Chine ces prochains jours pour disputer des matchs amicaux avec Al-Nassr.

Article original publié sur RMC Sport