Publicité

Après ses propos sur l'Otan, Trump balaie les critiques et assure avoir rendu l'alliance "forte"

Le républicain, candidat à un retour à la Maison-Blanche, assure avoir rendu rendu l'alliance atlantique plus "forte" durant son mandat.

Donald Trump a balayé lundi 12 février les nombreuses critiques sur ses menaces concernant l'Otan, assurant avoir rendu l'Alliance atlantique "forte" sous son mandat.

Le très probable candidat républicain à la présidentielle américaine de novembre n'est toutefois pas revenu sur ses propos les plus virulents, lorsqu'il a déclaré samedi qu'il "encouragerait" la Russie à s'en prendre aux pays de l'Otan si ceux-ci ne payaient pas leur part.

"J'ai rendu l'Otan forte et ça même les démocrates de la gauche radicale et les faux républicains l'admettent", a estimé Donald Trump sur son réseau, Truth Social.

Dépenses militaires trop faibles

"Lorsque j'ai dit aux 20 pays qui ne payaient pas leur juste part qu'ils devaient payer, sans quoi ils ne bénéficieraient pas de la protection américaine, l'argent a coulé à flots", a-t-il affirmé.

"Mais maintenant que je ne suis plus là pour dire 'vous devez payer', voilà qu'ils recommencent", a poursuivi l'ancien président.

Donald Trump, qui affrontera probablement le président Joe Biden lors de l'élection, reproche régulièrement aux alliés de l'Organisation du traité de l'Atlantique nord de ne pas tenir leurs engagements en matière de dépenses militaires.

Le républicain s'est aussi montré critique lundi des sommes débloquées par les Etats-Unis pour venir en aide à l'Ukraine, par rapport à ses partenaires de l'Otan. Et ce alors qu'une nouvelle enveloppe de 60 milliards de dollars pour Kiev est débattue au Congrès américain.

"Nous aidons l'Ukraine pour plus de 100 milliards de dollars de plus que l'Otan", a assuré Donald Trump. "L'Otan doit égaliser, et maintenant", a-t-il exigé. "Sinon, ce sera l'Amérique d'abord!", a lancé l'ex-homme d'affaires, en référence à la doctrine de politique étrangère de son mandat (2017-2021).

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Trump menace de ne pas défendre les pays de l'Otan en retard de paiement face à la Russie