Publicité

"Après le KO, un suivi post-traumatique…": Doumbè chauffe (encore) Baki avant leur combat au PFL Paris

C’est l’une des grandes dates de l’année 2024 en MMA. Le 7 mars prochain, l’AccorArena accueillera le PFL Paris avec, en plat de résistance, le combat très attendu entre Cédric Doumbè et Baysangur Chamsoudinov, plus connu sous le nom de "Baki". Depuis l’annonce de ce fight entre la star française du MMA et le natif de Tchétchénie (il est arrivé en France à 6 ans), les deux hommes ne cessent de se chauffer par médias interposés ou sur les réseaux sociaux. Ce petit jeu qui avait même commencé avant l’officialisation de leur combat ne devrait pas cesser d’ici au 7 mars.

Doumbè: "Il sera totalement pris en charge à mes frais"

On peut d'ailleurs toujours compter sur Cédric Doumbè pour remettre une petite pièce dans la machine. "Plus le combat arrive, plus les entraînements passent, plus je me dis Baki est totalement foutu, lance "The Best" vendredi dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux. Une fois n’est pas coutume, Cédric Doumbé reconnait une erreur lors de sa victoire expéditive sur Jordan Zebo (KO après neuf secondes) : "Je n’ai pas pris assez soin de lui. Il était traumatisé. Il a dit : "Cédric a pris un micro…" Il n’y avait pas de micro Jordan."

Convaincu de gagner le 7 mars, Cédric Doumbè ne veut donc pas reproduire la même erreur face au jeune combattant de la MMA Factory (22 ans). "Après le KO, il y aura un suivi post-traumatique, prévient-il. On va l’accompagner à l’hôpital Baki. Civière, ambulance… Il sera totalement pris en charge à mes frais. Je ne suis pas un enfoiré ! J’ai fait une formation d’anesthésiste. Donc quand je vais le coucher, PLS, tout ça, je connais !" Et de conclure, prévenant : "Les premières heures seront cruciales, donc je serai là."

Article original publié sur RMC Sport