Après les élections “chaotiques” de 2021, les Berlinois pourraient être appelés à voter de nouveau

PHOTO JAN ZAPPNER/AFP

Les Berlinois vont sans doute devoir retourner aux urnes l’année prochaine, annonce le Tagesspiegel. La cour constitutionnelle du Land de Berlin s’est prononcée ce mercredi 16 novembre en faveur de l’annulation partielle du scrutin de septembre 2021, entaché de nombreux dysfonctionnements. “Les juges considèrent qu’il est nécessaire de refaire intégralement [deux des quatre élections organisées à l’époque].”

“Le 26 septembre, Berlin avait voté – dans le contexte de la pandémie de Covid-19 – pour élire ses députés fédéraux au Bundestag, ainsi que la chambre des députés du Land de Berlin et les douze assemblées des délégués d’arrondissement, rappelle le journal berlinois. À cela s’ajoutait le référendum sur l’expropriation de grands groupes immobiliers.”

Mais, “conséquence de cette accumulation de scrutins et d’une mauvaise préparation”, des “incidents et d’énormes problèmes d’organisation” avaient été enregistrés, avec des “bulletins falsifiés, manquants ou copiés à la hâte”, “un nombre d’urnes insuffisant”, de “longues files d’attente avec parfois des heures d’attente”. Certains électeurs avaient même été obligés de rester au-delà de la limite officielle de 18 heures pour pouvoir voter lors de ces élections “chaotiques”.

La maire de Berlin en difficulté

La décision de la cour constitutionnelle ne concerne ni le référendum sur logement, dont les résultats n’ont pas été contestés devant la justice, ni les législatives. Concernant ces élections nationales, “le Bundestag a déjà décidé qu’on revoterait dans 327 circonscriptions sur 2 256 en raison de diverses erreurs”. Mais cela ne devrait pas avoir de conséquences sur la composition du gouvernement fédéral actuel.

Franziska Giffey, la maire sociale-démocrate qui dirige Berlin avec les Verts et le parti de gauche radicale Die Linke, pourrait, en revanche, être ébranlée par la décision de la justice berlinoise. Selon la Deutsche Welle, “son parti, le SPD, est seulement en troisième position des sondages les plus récents, derrière les écologistes et les conservateurs”. S’il n’y a pas d’appel, de nouvelles élections auront lieu dans les quatre-vingt-dix prochains jours, précise le Tagesspiegel. “La municipalité et le bureau électoral du Land songent à la date du 12 février 2023.”

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :