“Les Anneaux de pouvoir” ont-ils vraiment battu un record d’audience sur Amazon ?

Photo Ben Rothstein/Prime Video/Amazon Studios

La Terre du Milieu n’a pas fini de fasciner. Le Seigneur des anneaux : Les Anneaux de pouvoir, adapté de l’œuvre de J. R. R. Tolkien, se revendiquait déjà comme série la plus coûteuse de l’histoire. Elle vient de battre un autre record, à en croire la plateforme Prime Video d’Amazon.

Avec “25 millions de personnes à travers le monde ayant regardé Les Anneaux de pouvoir le jour de sa sortie” (le 1er septembre aux États-Unis et le 2 en France), le service de streaming annonce qu’il s’agit du meilleur démarrage enregistré par l’une de ses séries. Mais, comme le souligne The Hollywood Reporter, c’est également la première fois qu’Amazon divulgue des chiffres d’audience.

Bataille épique contre HBO

Comment, dès lors, estimer la portée de cette adaptation ? “Pour ce qui est du contexte, il n’y a pas grand-chose à se mettre sous la dent”, analyse le magazine, une référence parmi les professionnels d’Hollywood. “Les représentants de Prime Video n’ont pas souhaité indiquer si [le nombre fourni] correspondait à une estimation de l’audience mondiale au premier jour, au nombre de personnes qui ont regardé au moins quelques minutes de cette première saison ou à quoi que ce soit d’autre.” On ne sait rien non plus du record précédent, ni le titre associé ni sa valeur.

Pour tenter de se faire une idée, The Hollywood Reporter met en regard ce chiffre avec celui des 200 millions de comptes Prime dans le monde. Un point de mise en perspective rendu lui aussi délicat par la complexe formule d’abonnement qui comprend, avant tout, des avantages en matière de livraison sur la plateforme de Jeff Bezos.

Pour autant, le choix de divulguer un tel chiffre est tout sauf anodin, au moment où la concurrence en matière de fantasy fait rage avec HBO et son House of the Dragon (la chaîne américaine revendique pour sa part également un record, avec 10 millions de spectateurs aux États-Unis pour le premier épisode). Le magazine californien en appelle à la patience : “Des entreprises d’analyse statistique tierces ne devraient pas tarder à livrer leur décompte après le week-end, ce qui offrira des points de comparaison avec d’autres sorties récentes.”

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :