Vers une année record d'incendies en Europe ?

AFP - PATRICIA DE MELO MOREIRA

Si la tendance se poursuit, 2022 pourrait égaler ou dépasser 2017, pire année enregistrée dans l'UE depuis la création du Système européen d'information sur les feux de forêt.

Les incendies qui ont fait rage pendant les récentes canicules en Europe l'illustrent : le changement climatique favorise les feux de forêt, qui ont déjà détruit depuis le début de l'année une surface plus importante que sur toute l'année 2021. "La situation est encore pire que prévu, même si nous nous attendions à des anomalies de température grâce aux prévisions (météo) à long terme", explique à l'AFP Jesus San Miguel, coordinateur du Système européen d'information sur les feux de forêt (EFFIS). Pour lui pas de doute : "la vague de chaleur est déterminante (dans la situation) et clairement liée au réchauffement climatique".

2022 pourrait ainsi égaler ou dépasser 2017

Pour toute l'année 2021, pourtant marquée par de nombreux incendies en Italie et en Grèce, 470.359 hectares (4.700 km2) avaient brûlé dans les pays de l'UE, selon les données compilées par EFFIS depuis 2000. Si la tendance se poursuit, 2022 pourrait ainsi égaler ou dépasser 2017, pire année enregistrée dans l'UE depuis la création d'EFFIS, qui avait vu 988.087 hectares de végétation partir en fumée, soit près de 10.000 km2 ou la superficie d'un pays comme le Liban.

Dans les pays les plus affectés par les récentes canicules de juin et juillet, , contre un peu plus de 30.000 pour toute l'année 2021, plus de 190.000 hectares en Espagne, contre presque 85.000 en 2021, et plus de 46.000 au Portugal contre plus de 25.000 en 2021. Plus loin, la Roumanie a également été durement touchée, avec 149.264 hectares brûlés contre 20.364 en 2021.

Durée remarquable

A l'inverse, l'Italie ou la Grèce, très durement frappées l'an dernier, ont pour l'instant plutôt été épargnées : 25.103 hectares brûlés contre 150.552 en Italie, 7.810 contre 130.058 en Grèce. Mais sous la canicule qui a touché l'ouest du continent, près de l'Atlantique, même des pays peu habitués à de tels incendies voient les surfaces touchées s'envoler. Comme . Un peu plus de 20.000 hectares y ont brûlé depuis le début de l'année, contre un peu plus de [...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles