En Angleterre, un enfant décède à cause de la moisissure dans son logement

La présence de moisissure dans une maison peut endommager les poumons (Getty Images) (Getty Images)

La moisissure noire se reconnaît avec sa teinte allant du vert foncé au noir, elle est toxique. En Angleterre, un enfant de deux ans est décédé.

La moisissure peut impacter la santé de toute la famille, et particulièrement celle des plus petits. En Angleterre, un petit garçon de 2 ans est décédé en 2020 après avoir vécu dans un appartement infesté de moisissure, comme le raconte le Sun.

Awaab Ishak est décédé en décembre 2020 à cause d'une maladie respiratoire causée par une exposition prolongée à la moisissure noire présente dans son logement familial du Grand Manchester. Cette moisissure noire, de son nom officiel stachybotrys chartarum, est toxique. Elle est facilement identifiable avec la forte odeur qu'elle dégage et sa couleur allant du vert foncé au noir.

Les parents du petit garçon avaient donné l'alerte sur la présence de moisissure dans leur logement prêté par une association, ils assurent qu'aucune mesure n'avait été prise. En Angleterre, l'organisation caritative Asthma and Lung rappelle que la présence de moisissure dans une maison peut endommager les poumons, déclencher une crise d'asthme, déclencher des allergies chez les personnes vulnérables. L'association met en garde contre l'accroissement des problèmes de moisissure et d'humidité au fur et à mesure que les températures baissent.

Des conseils de prévention

"L'exposition à la moisissure et à l'humidité peut être très nocive pour nos poumons, car la moisissure libère des spores qui peuvent être inhalées, provoquant des symptômes tels que toux, respiration sifflante, éternuements ou larmoiement", explique Sarah Woolnough, directrice générale d'Asthma and Lung UK. Avant de compléter : "Les moisissures et les champignons sont un déclencheur majeur des crises d'asthme et peuvent aggraver les symptômes chez les personnes souffrant d'autres affections pulmonaires, les laissant lutter pour respirer. Les bébés, les jeunes enfants, les personnes âgées et les personnes allergiques sont plus susceptibles d'être touchés".

Asthma and Lung UK donne des conseils pour limiter au maximum l'apparition de moisissures dans son intérieur : aérer pour faire circuler l'air, éviter de faire sécher les vêtements à l'intérieur, bien ventiler la cuisine et la salle de bain et essayer de garder une température supérieure à 15 degrés.

VIDÉO - Dr Christian Recchia : "4 millions de personnes sont touchées par l’asthme chaque année"