Ana Girardot dans l'objectif de Match

© Ilan Deutsch

Depuis ses débuts, en 2010, elle trace sa route sans esclandre ni esbroufe, de la comédie romantique au film fantastique. Mais, à 34 ans, Ana Girardot a décidé de faire voler en éclats son image de comédienne discrète. Dans «La maison», le film d’Anissa Bonnefont, la fille d’Isabel Otero et d’Hippolyte Girardot incarne une écrivaine qui choisit de se prostituer et revendique d’en tirer plaisir. Scandale en vue… Ana sera ensuite à l’affiche de «Madame de Sévigné» avec Karin Viard : autre rôle de composition, autre époque. Et la démonstration éclatante qu’elle peut tout jouer.

À lire aussi Ana Girardot : «J’ai appris à regarder en face quand je suis nue»


Retrouvez cet article sur ParisMatch