Alzheimer : cet exercice quotidien de six minutes pourrait suffire à conjurer la maladie

Close up of a man holding his head on black. (Peter Dazeley via Getty Images)

Seulement six minutes d’exercice de haute intensité par jour pourraient aider à retarder l’apparition de la maladie d’Alzheimer, selon une nouvelle étude scientifique.

Et si le sport, de courte durée, pouvait prolonger la durée de vie d’un cerveau sain et retarder le déclin cognitif ? C’est en quelque sorte la conclusion d’une nouvelle étude scientifique publiée dans The Journal of Physiology et relayée par le Daily mail. Selon plusieurs chercheurs de l’Université d’Otago en Nouvelle-Zélande, seulement six minutes d’exercice de haute intensité par jour pourraient aider à retarder l’apparition de la maladie d’Alzheimer.

Dans le cadre de leur étude, les scientifiques tentaient de trouver le meilleur moyen de stimuler la production d'une certaine protéine, appelée BDNF et connue pour être essentielle à la formation du cerveau, à l'apprentissage et à la mémoire. Elle est également réputée pour favoriser la capacité du cerveau à former de nouvelles connexions et voies.

Comme ils le révèlent, les interventions pharmaceutiques comme la prise de médicaments n’ont pas réussi à augmenter la quantité de BDNF produite par le corps humain. Face à ce constat, les chercheurs se sont alors penchés sur quatre autres méthodes susceptibles de stimuler la protéine : un jeûne de 20 heures, 90 minutes de vélo à faible intensité, une séance d’exercices vigoureux de six minutes et une combinaison de jeûne et d’exercice.

VIDÉO - Dr Christian Recchia : "Pour éviter la maladie d’Alzheimer, il y a un certain nombre de choses que l’on maîtrise, que l’on peut faire"

Des approches non pharmacologiques

Et les résultats ont révélé qu'un exercice bref mais vigoureux était le moyen le plus efficace d'augmenter le BDNF. "Nous avons constaté la nécessité d'explorer des approches non pharmacologiques capables de préserver la capacité du cerveau que les humains peuvent utiliser pour augmenter naturellement le BDNF afin de contribuer à un vieillissement en bonne santé", a déclaré l’auteur principal de l’étude Travis Gibbons. À noter qu’une récente étude a également révélé que des périodes d'activité quotidienne d'une minute, comme courir vers un bus, pouvaient aider à prolonger la vie.

Au total, 55,2 millions de personnes sont atteintes de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée dans le monde, selon l’OMS. Ce nombre devrait atteindre les 78 millions en 2030 et 139 millions en 2050.

VIDÉO - Parkinson, Alzheimer, épilepsie : comment repérer les premiers signes