Allemagne : comment Cologne tente de faire face au manque de gaz russe

La guerre en Ukraine est peut-être loin, mais elle crée d'importants problèmes en Allemagne. À Cologne, des fonctionnaires et des citoyens prennent des mesures pour réduire la consommation d'énergie. Dans cet immeuble résidentiel par exemple, le concierge baisse la température de la chaudière de quelques degrés.

Un message qui passe globalement bien auprès de la population locale, à quelques exceptions près...

"Je pense que notre gouvernement s'est rendu trop dépendant de différents pays et c'est maintenant un gros problème auquel nous sommes confrontés. Nous sommes dépendants d'eux et maintenant nous devons payer pour ce que notre gouvernement a fait", explique Paul un habitant.

Partout à Cologne les services municipaux s'adaptent comme dans cette piscine où l'eau n'est plus chauffée. "J'aime l'eau froide, j'en suis heureuse. Mais je sais que beaucoup de gens ne seront pas contents", prédit une habituée.

Les livraisons de gaz de la Russie à l'Allemagne ont chuté ces derniers jours et les autorités craignent qu'elles ne chutent encore plus dans les mois à venir.

"Le problème actuel est la grande incertitude sur ce qui va se passer ensuite. Nous sommes très dépendants de l'approvisionnement en énergie et des décisions politiques prises à Moscou. C'est une situation que nous n'avons jamais vue auparavant", analyse Thorsten Zimmermann de la Chambre de commerce de Cologne.

Entre la réduction de l'approvisionnement en gaz et la flambée des coûts énergétiques, l'Allemagne, et d'autres pays européens, pourraient être confrontés à un hiver très compliqué sur le plan social.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles