Publicité

Allemagne: accusé d'un "signe clair d'islamisme", Rüdiger porte plainte contre un journaliste

Antonio Rüdiger contre-attaque. Comme le rapporte la presse allemande, le défenseur du Real Madrid a décidé de porter plainte auprès du parquet de Berlin après avoir été associé à une organisation terroriste par Julian Reichelt, l'ancien rédacteur en chef de Bild.

Le 11 mars dernier, l'international allemand a publié une photo sur Instagram pour célébrer le début du ramadan, à genoux sur un tapis de prière et index de la main droite pointé vers le ciel. "Que le Tout-Puissant accepte notre jeûne et nos prières", a écrit Rüdiger.

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

En réponse à cette publication, Julian Reichelt, ancien rédacteur en chef de Bild, a posté un message sur le réseau social X pour dénoncer un "salut des islamistes". "Ce geste a été complètement récupéré par les terroristes au cours des deux dernières décennies. Il est incontestablement devenu le salut d'ISIS et des tueurs islamistes dans le monde entier, de personnes qui ont également tué à Berlin et qui ont apporté le malheur et une souffrance incommensurable sur le monde (...) Celui qui pose ainsi en public montre délibérément le salut de fanatiques et non un geste spirituel innocent. C'est une normalisation d'une idéologie terrible qui a déjà conquis beaucoup trop d'espace dans ce pays."

En réponse à ces accusations, le joueur a déposé une plainte et est soutenu par la Fédération allemande de football, qui a signalé l'affaire à l'Office central de lutte contre la criminalité sur Internet du parquet de Francfort-sur-le-Main. "Ce qu'Antonio Rüdiger et la DFB utilisent ici, ce sont des méthodes d'intimidation, poursuit Julian Reichelt. Personne ne doit plus oser émettre de critiques lorsque l'islamisme et ses symboles marchent en avant. On ne doit jamais s'y soumettre. L'index levé de l'islamisme, avec lequel les terroristes du monde entier célèbrent leurs assassinats, n'appartient pas à l'Allemagne. Je ne me laisserai jamais interdire de le dire."

Article original publié sur RMC Sport