Publicité

Ces aliments peuvent augmenter le risque de cancer de la bouche et de la gorge

Les produits ultra-transformés auraient un lien avec l'apparition de certains cancers des voies aérodigestives supérieures.

Les auteurs ont analysé les données sur l’alimentation et le mode de vie de 450 111 adultes suivis (Getty Images/500px)

Ces dernières années, les cancers des voies aérodigestives supérieures sont en augmentation. Selon une récente étude, l'alimentation pourrait avoir un lien avec l'apparition des cancers de la bouche, de la gorge et de l’œsophage.

Les chercheurs de l’Université de Bristol et de l’Agence internationale. pour la Recherche sur le Cancer (CIRC) ont constaté que manger davantage d’aliments ultra-transformés pourrait être associé à un risque plus élevé de développer des cancers des voies aérodigestives supérieures. Les auteurs ont analysé les données sur l’alimentation et le mode de vie de 450 111 adultes suivis pendant environ 14 ans.

VIDÉO - Dr Christian Recchia : "Quasiment tous les cancers peuvent être évités si vous faites cela"

Une augmentation de la graisse corporelle

"Les résultats des analyses de l’équipe ont montré que manger 10% d’aliments ultra-transformés en plus est associé à un risque 23% plus élevé de cancer de la tête et du cou et à un risque 24% plus élevé d’adénocarcinome de l’œsophage", rapporte l'étude relayée par le site Crimp. Et de compléter : "L’augmentation de la graisse corporelle n’explique qu’une petite proportion de l’association statistique entre la consommation de ces aliments et le risque d'apparition de ces cancers des voies aérodigestives supérieures". Ces conclusions ont été publiées dans le Journal européen de la nutrition.

À LIRE AUSSI >> Les aliments ultra-transformés seraient tout aussi addictifs que certaines drogues

"Les aliments ultra-transformés ont été associés à un excès de poids et à une augmentation de la graisse corporelle dans plusieurs études observationnelles. Cela est logique, car ils sont généralement savoureux. pratique et bon marché, favorisant la consommation de grandes portions et d’un nombre excessif de calories. Cependant, il est intéressant de noter que dans notre étude, le lien entre la consommation de ces produits et le cancer des voies aérodigestives supérieures ne semble pas être grandement expliqué par l’indice de masse corporelle et rapport taille/hanche", détaille Fernanda Morales-Berstein, doctorante au Wellcome Trust à l’Université de Bristol et auteur principal de l’étude. Ainsi, la présence d'émulsifiants, d'additifs et d'édulcorants pourrait expliquer cette association. D'autres études sont nécessaires pour identifier le lien avec précision.

VIDÉO - Dr Christian Recchia : "Ces produits coûtent une fortune et sont une malédiction pour votre santé"