Publicité

Algérie: la piste Zidane définitivement fermée

C’était l’ultime chance de la fédération algérienne pour tenter de convaincre Zinedine Zidane de s'asseoir sur le banc de sa sélection. Mais ça n’a pas fonctionné. Des représentants de la fédération algérienne ont rencontré Alain Migliaccio, l’agent du Ballon d'or 1998, dimanche à Paris.

Refus poli de Zidane

Mais les discussions se sont arrêtées assez rapidement devant le refus poli de Zidane de relever ce challenge algérien même si certains membres de sa famille auraient été séduits par cette idée. L’Algérie va donc poursuivre sa recherche d’un nouveau sélectionneur. Le profil de Julen Lopetegui, ancien sélectionneur de l’Espagne et libre depuis son départ Wolverhampton plaît aux dirigeants algériens.

>> Suivez toutes les infos mercato EN DIRECT

Le poste de sélectionneur de l’Algérie est vacant depuis l’annonce du départ de Djamel Belmadi la semaine dernière. Le technicien, qui avait mené la sélection au titre lors de la Coupe d’Afrique des Nations en 2019, a quitté ses fonctions après la deuxième élimination consécutive des Fennecs dès la phase de poule de la compétition (après celle de 2022).

Plusieurs noms circulent depuis pour prendre sa succession comme ceux de Madjid Bougherra (41 ans), ancien sélectionneur de l’Algérie U23, ou du Français Patrice Beaumelle (45 ans). Ces dernières heures, la rumeur Zidane a enflammé les supporteurs algériens avant d’être rapidement refermée. "Zizou" est libre depuis son départ du Real Madrid en 2021.

Article original publié sur RMC Sport