Publicité

Agriculteurs: Fabien Roussel appelle à une "convergence des colères"

Le secrétaire national du PCF souhaite que les "Français s'unissent" pour "peser" contre le gouvernement, au moment où la mobilisation des agriculteurs ne faiblit pas.

Plus que de soutenir le mouvement des agriculteurs, Fabien Roussel l'incite à s'étendre. Le secrétaire national du Parti communiste français plaide pour la "convergence des colères" ce mercredi 31 janvier sur Public Sénat.

"On appelle à ce que les Français s’unissent dans la diversité de leur profession, de leur opinion, parce qu'aujourd'hui, on a besoin de peser contre ce gouvernement", explique le député du Nord. Il souligne que la CGT a déjà fait un pas en ce sens, en invitant ses militants à rejoindre le mouvement.

"Il faut que nous soyons prêts à y aller", affirme le communiste, soucieux néanmoins de "laisser les agriculteurs et les organisations syndicales décider de leur mode d’action."

"Le Premier ministre n'a rien annoncé"

Conscient que la déclaration de politique générale de Gabriel Attal, la veille, n'a pas convaincu le monde agricole, Fabien Roussel insiste:

"Le Premier ministre n'a rien annoncé pour les Français, les agriculteurs, en plus de ça, il confirme la hausse des factures d’électricité à partir du 1er février et la hausse des franchises médicales."

Ce dernier, qui avait déjà annoncé une batterie de mesures vendredi dernier, s'est dit prêt à "aller plus loin", promettant par exemple que les aides européennes de la Politique agricole commune (PAC) seraient versées "d'ici le 15 mars" et des aides fiscales supplémentaires pour les éleveurs. Sans convaincre les manifestants qui prévoient de faire durer encore plusieurs jours leur mobilisation.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - France : les agriculteurs resserrent l'étau sur Paris