Agression sexuelle : le métavers de Facebook au cœur d’une polémique

·1 min de lecture
Officiellement lancé il y a seulement une semaine, « Horizon Worlds », le métavers de Facebook (Meta), est déjà au cœur d’une polémique après qu'une jeune femme a dénoncé une « agression sexuelle » au sein de cet univers en réalité virtuelle. (Image d'illustration)

Lors d’une séance de bêta-test, une femme a dénoncé des faits de violence sexuelle subis dans cet univers de réalité virtuelle, explique The Verge.

Un premier scandale pour Horizon Worlds. Comme l'indique le site The Verge, le métavers de Facebook, lancé dans sa version officielle il y a seulement une semaine, se retrouve dans la tourmente après qu'un cas de violence sexuelle « virtuel » a été dénoncé. Une jeune femme, qui participait à une séance de bêta-test durant le mois de novembre, avant le lancement officiel de la plateforme, raconte avoir subi une « agression sexuelle » au sein de cet univers en réalité virtuelle.

Dans une publication sur la page Facebook officielle d'Horizon Worlds, elle décrit les faits, expliquant que son avatar, c'est-à-dire son personnage virtuel en 3D, a subi des attouchements par celui d'un inconnu. « Le harcèlement sexuel est déjà quelque chose de grave en ligne, mais être en réalité virtuelle ajoute de l'intensité à ce type d'événement. Je n'ai pas seulement été tripotée hier soir, il y avait également d'autres personnes qui soutenaient ce comportement, et m'ont fait me sentir isolée dans cet espace », a fustigé la victime.

« Faire d'Horizon Worlds un espace sécurisé »

Face à ces révélations, les services de modération d'Horizon Worlds se sont défendus en expliquant que la jeune femme n'avait pas activé les « dispositifs de sécurité » proposés, dont notamment une « bulle de sécurité » permettant de tenir virtuellement à distance les autres utilisateurs.

À LIRE AUSSI Ma (future) journée avec les métavers

« Pour nous, c'est un retour d'expérience utile, car nous souhaitons op [...] Lire la suite

VIDÉO - Facebook veut faire travailler 10 000 Européens sur son "metaverse" :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles