Affaire Pilarski : le pitbull Curtis, seul coupable

·1 min de lecture

C'est peut-être l'élément qui va faire basculer le dossier Pilarski. Deux experts vétérinaires près les cours d'appel de Reims et Toulouse viennent de rendre leur rapport de 46 pages, où la responsabilité du pitbull Curtis ne fait selon eux aucun doute. Une information judiciaire a été ouverte contre X suite à la mort d'Elisa, 29 ans et enceinte de 6 mois, le 16 novembre 2019 dans la forêt de Retz (Aisne). Depuis le début de l'affaire, le débat fait rage entre ceux qui pensent que la jeune femme a été tuée par le pitbull de son compagnon Christophe Ellul, et les autres, persuadés que l'homicide est le fait de la meute de 21 chiens du Rallye de la passion, dont le maître d'équipage Sébastien Van den Berghe est témoin assisté.

Cet antagonisme s'est vite superposé à l'opposition entre pro et anti-chasse à courre, alors qu'a été lancée cette été une proposition de référendum d'initiative partagée sur le bien-être animal qui vise notamment à interdire cette pratique.

Des moulages des mâchoires des chiens

Afin de pouvoir trancher en toute objectivité et en connaissance de cause, les docteurs vétérinaires Alain Mayer et Christian Diaz ont travaillé pendant neuf mois, depuis leur commission par le tribunal judiciaire de Soissons le 21 janvier jusqu'au rendu du rapport le 24 octobre. Ils ont eu accès au dossier d'instruction, ont pu assister au transport sur les lieux du drame le 12 février, et ont bien sûr rencontré Curtis ainsi que les chiens de chasse à courre, afin d'évaluer ...


Lire la suite sur LeJDD