Publicité

Affaire Grégory : "chaque fois…", comment ses parents vivent 40 ans après

La date du 16 octobre 1984 reste encore aujourd'hui gravée dans la mémoire collective. En effet, cette journée marquait le début de l'affaire Grégory, qui n'a toujours pas été résolue pour l'instant. Pour rappel, le petit Grégory Villemin avait été retrouvé mort ce jour-là. La victime fut découverte pieds et poings liés par des cordelettes dans les eaux froides de la Vologne (Vosges). Près de 40 ans plus tard, l'affaire Grégory a été relancée grâce aux parents de la victime. Effectivement, Christine et Jean-Marie Villemin n'ont jamais abandonné. Aujourd'hui encore, ils veulent savoir qui est à réellement à l'origine de la mort de leur fils. Pour y parvenir, ils ont réclamé de nouvelles analyses, désormais possibles grâce aux progrès de la science.

Affaire Grégory : les cordelettes qui nouaient les poignets du petit garçon vont être de nouveau analysées

La requête formulé par les parents de la victime dans l'affaire Grégory a été acceptée par la justice française. Les autorités vont ainsi de nouveau examiner les cordelettes qui nouaient les poignets du petit garçon. Les traces relevées seront ensuite comparées avec une demi-douzaine d’ADN des membres de leur famille. Vendredi 22 mars 2024, Anne-Elisabeth Lemoine a justement évoqué l'affaire Grégory dans C à vous sur France 5. Pour l'occasion l'animatrice avait convié sur son plateau Marie-Christine Chastant Morand. Cette dernière est l'avocate de Christine et Jean-Marie Villemin. (...)

Lire la suite sur Closer

DALS 2024 : les témoins du clash entre Natasha St-Pier et Inès Reg balancent, et c’est pire que ce qu’on pensait !
Quelle distance marcher pour perdre 1 kilo ?
Kate Middleton atteinte d’un cancer : la princesse de Galles va-t-elle perdre ses sublimes cheveux ?
Quel est le poids idéal pour 1m60 ?
Charlene de Monaco en combi pailletée au Bal de la Rose : pourquoi la princesse s'est totalement lâchée