3D, parfums naturels... Meeting "olfactif et immersif" pour Jean-Luc Mélenchon à Nantes le 16 janvier

·3 min de lecture
Jean-Luc Mélenchon, candidat des Insoumis à l'élection présidentielle, sur un écran d'ordinateur en 2017 - ALAIN JOCARD © 2019 AFP
Jean-Luc Mélenchon, candidat des Insoumis à l'élection présidentielle, sur un écran d'ordinateur en 2017 - ALAIN JOCARD © 2019 AFP

"On connaît la capacité de Jean-Luc Mélenchon à innover sur le plan technologique et à chaque fois pour essayer de le mettre au service de notre projet politique". C'est ainsi que ce mercredi la députée insoumise Clémentine Autain a adressé à la presse le faire-part du "premier grand meeting" de campagne de Jean-Luc Mélenchon, qui se tiendra à Nantes, le 16 janvier prochain, à 14h.

Car après le fameux hologramme - mais aussi le minitel en 1988, le blog dès 2005 ou encore le meeting en réalité augmentée de novembre 2020 comme l'a listé lors de ce point l'équipe de "L'Union populaire", bannière de Jean-Luc Mélenchon pour la prochaine présidentielle - l''entourage du candidat a annoncé que ce meeting serait "olfactif et immersif".

Une forme "qui va nous permettre de ressentir des émotions et de nous projeter dans ce monde d’après que nous appelons de nos vœux", a complété Clémentine Autain.

Un meeting en deux temps

La parlementaire élue en Seine-Saint-Denis a justifié cette initiative dont les insoumis ont visiblement à coeur qu'elle ne passe pas pour un gadget: "La politique travaille les imaginaires, nous sommes des êtres de symboles. Et nous ressentons physiquement, par nos sensations, par l’intime, de façon très forte. C’est une manière de partager des idées".

Le meeting sera découpé en deux temps. D'abord, une première partie dévolue à la culture et aux arts - dans le propos comme dans la manière. "Vous aurez des fragments de textes, de poèmes, philosophiques, politiques, littéraires qui seront lus par des membres du parlement populaire et des comédiens", a poursuivi Clémentine Autain. Puis un exposé sur les "nouvelles frontières de l'Humanité" - soit "la mer, l'espace et la révolution numérique" selon le détail livré par la députée - lors duquel l'image de Jean-Luc Mélenchon sera "projetée dans un espace 3D".

876450610001_6290116004001

Un cube de 50 mètres de côté et six mètres de haut

Encore un peu abstrait le meeting "olfactif et immersif"? Le député Bastien Lachaud, élu lui aussi en Seine-Saint-Denis, s'est chargé de lui donner son armature technique. "Nous construirons un espace dans un hall du Parc des expositions de Nantes, une structure pouvant contenir 3000 personnes, une sorte de cube de 50 mètres de côté par six mètres de haut".

"Sur l’ensemble de ces murs seront accrochés des écrans, sur lesquels 16 vidéoprojecteurs projetteront des images. Ce sera accompagné au plafond par 96m2 de panneaux LED qui complèteront l’immersion", a-t-il ajouté.

Bastien Lachaud a même précisé la définition utilisée: "On utilisera une technologie de diffusion d’images en 28K qui permettra de plonger les gens dans les thèmes du discours." "Ces stimuli visuels seront accompagnés d’un son immersif et spatialisé et nous essaierons d’utiliser un troisième sens, l’odorat. Nous diffuserons différents parfums naturels au fur et à mesure du discours pour parfaire cette sensation d’immersion"", a-t-il achevé.

Encore faudra-t-il, toutefois, que le parfum passe la barrière des masques FFP2 que Jean-Luc Mélenchon compte distribuer à son audience.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles