États-Unis : 128 Boeing 777 immobilisés après un incident de moteur

Source AFP
·1 min de lecture
128 Boeing 777, équipés du type de moteur impliqué dans un incident spectaculaire survenu sur un vol United Airlines au-dessus du Colorado, aux États-Unis, samedi, sont désormais cloués au sol.
128 Boeing 777, équipés du type de moteur impliqué dans un incident spectaculaire survenu sur un vol United Airlines au-dessus du Colorado, aux États-Unis, samedi, sont désormais cloués au sol.

Une partie de la flotte mondiale de Boeing 777, ceux qui sont équipés du type de moteur impliqué dans un incident spectaculaire survenu sur un vol United Airlines au-dessus du Colorado, aux États-Unis, est désormais clouée au sol. L'avionneur américain avait recommandé, dans la soirée du dimanche 21 février, la suspension des vols des 128 appareils concernés dans le monde, et une porte-parole a confirmé lundi à l'Agence France-Presse qu'ils étaient tous immobilisés.

Aux États-Unis, l?autorité fédérale de régulation de l?aviation (FAA) a ordonné des inspections supplémentaires sur ces Boeing 777 motorisés par Pratt & Whitney et l?Office national de la sécurité des transports (NTSB) enquête également sur l?incident. Dans le reste du monde, le Royaume-Uni a décidé lundi d?interdire son espace aérien aux Boeing 777 concernés et le ministère japonais des Transports a déclaré avoir ordonné des inspections plus strictes du moteur Pratt & Whitney. Selon le quotidien égyptien Al Ahram, la compagnie publique Egyptair va aussi immobiliser quatre de ses Boeing 777-200. Ces derniers n'étaient cependant pas actuellement en service mais en réserve, selon une source proche du constructeur.

À LIRE AUSSICovid : un an d'enfer pour le transport aérien

Samedi, un Boeing 777-220 de la compagnie américaine United Airlines qui venait de décoller de Denver, dans le Colorado, pour Honolulu, à Hawaï, avec 231 passagers et 10 membres d'équipage a connu une panne spectaculaire. Le réacte [...] Lire la suite