D'où vient la tradition d'offrir du muguet le 1er mai ?

Maxime Poul
·3 min de lecture
C'est au Roi de France Charles IX (1550-1574) que l'on doit la tradition d'offrir un brin de muguet chaque 1er mai.

Comme chaque année à l'approche du 1er mai, la chasse au muguet est ouverte. Fleuristes, grande distribution, marchés, à la sauvette... les endroits où se procurer la plante porte-bonheur ne manquent pas pour l'occasion. Mais d'où vient cette tradition ?

Le 1er mai rime avec muguet. Cette plante avec ses clochettes immaculées symbolise l'arrivée des beaux jours et se trouve partout en ce jour de fête du travail. Chaque 1er mai, la tradition veut que l'on offre un brin de muguet, symbole de la pureté absolue, de la joie, de la vie, de la fragilité, de l'honnêteté et la discrétion mais surtout, du bonheur. 

Une tradition qui perdure depuis 460 ans

Originaire du Japon, cette plante de la famille des Liliacées est un emblème incontournable du 1er mai depuis près d'un demi-millénaire. C'est le Roi Charles IX qui a lancé cette mode à la Renaissance à partir de 1561. En 1560, Charles IX et sa mère Catherine de Médicis visitent la région du Dauphiné où le chevalier Louis de Girard de Maisonforte offre au jeune roi âgé de 10 ans un brin de muguet cueilli dans son jardin à Saint-Paul-Trois-Châteaux. Charmé par cette attention, Charles IX décide de reprendre cette pratique et d'offrir chaque printemps, à partir de 1561, un brin de muguet à chacune des dames de la cour en disant "Qu'il en soit fait ainsi chaque année". La coutume s’étendant rapidement à travers tout le pays.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Une autre légende raconte que Catherine de Médicis charge ce même chevalier de Saint-Paul-Trois-Châteaux d’une mission secrète auprès des Borghèse. Lors de son retour d'Italie, le chevalier offre au roi un bouquet de muguets trouvé dans les bois pour lui signifier la réussite de sa mission.

À LIRE AUSSI >> Pourquoi le 1er mai est-il sacré en France et dans d'autres pays ?

Il y a plus de deux millénaires, les Celtes attribuaient déjà des vertus porte-bonheur à cette plante. Sa floraison était synonyme du retour du printemps et de l’abondance de la nature. Au Moyen Age, mai était le mois des mariages et la tradition voulait que l’on accroche un bouquet de muguet à la porte de la future mariée dont la blancheur des fleurs symbolisait la pureté.

Comment acheter son muguet cette année ? 

Malgré la pandémie, la vente du muguet est autorisée cette année mais soumise à certaines restrictions. "Dans le contexte sanitaire actuel, un dispositif particulier est prévu pour permettre à la fois la célébration de cette tradition populaire et le respect du protocole sanitaire en vigueur", a annoncé le ministère de l’Agriculture lundi 26 avril. La vente de la plante porte-bonheur se fera dans les commerces ouverts et listés dans le décret du 19 mars 2021

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Interdite l'année dernière pendant le 1er confinement, la vente à la sauvette est autorisée cette année, dans le respect de la limite des rassemblements à 6 personnes. "Ainsi, la collecte de muguet par les particuliers devra se faire entre 6 heures et 19 heures et dans la limite d’un périmètre de dix kilomètres autour de leur lieu d’habitation", précise le ministère de l’Agriculture.

Ce contenu peut également vous intéresser :