Aux États-Unis, les Républicains choisissent l'État-clé du Wisconsin pour leur prochaine convention

Donald Trump après son discours à la Maison Blanche, au dernier soir de la convention républicaine, le 27 août 2020 - Brendan Smialowski © 2019 AFP
Donald Trump après son discours à la Maison Blanche, au dernier soir de la convention républicaine, le 27 août 2020 - Brendan Smialowski © 2019 AFP

Le parti républicain américain vient de prendre une décision symbolique. Sa prochaine convention se tiendra à Milwaukee, dans le Wisconsin. C'est lors de cette évènement que le parti intronise officiellement son candidat pour l'élection présidentielle à venir, comme l'explique le Washington Post.

C'est Ronna McDaniel, la secrétaire générale du parti, qui a annoncé la nouvelle sur Twitter. Elle a précisé que Milwaukee avait remporté l'unanimité des votes du conseil national. Nashville, dans le Tennessee, un État ancré à droite, était aussi en lice pour obtenir l'organisation de cette convention, dont la date exacte n'est pas encore connue.

Un "swing state" remporté par Joe Biden

Le choix du Wisconsin n'est pas anodin. Cet État du nord du pays fait partie des "swing states". Le terme désigne les États dont le vote n'est acquis à aucun des deux grands partis américains, et qui peuvent donc faire basculer le résultat de l'élection. Ils peuvent varier selon les tendances politiques de chaque élection, mais on y inclut régulièrement des États comme la Floride, l'Ohio ou la Caroline du Nord.

En 2020, Milwaukee avait même accueilli la convention du parti démocrate. Lors de l'élection, Joe Biden l'avait emporté de tout juste 20.000 voix dans le Wisconsin, sécurisant ainsi dix grands électeurs. La fois précédente, Donald Trump (qui n'a pas exclu de se représenter en 2024) l'avait emporté avec une marge similaire.

En choisissant le Wisconsin, le parti républicain envoie ainsi un signal fort à deux ans de la prochaine élection et à quelques mois des "midterms", les élections de mi-mandat qui renouvellent notamment la chambre des représentants. Du côté des démocrates, Atlanta, Chicago, Houston et New York se sont porté candidats pour organiser la convention nationale de 2024.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles