Aux États-Unis, les patrons vous aident à déménager

Photo/Pixabay

En train de négocier un contrat aux États-Unis ? Vous pouvez demander à votre futur employeur de vous aider financièrement à déménager. Pour faire revenir leurs employés au bureau et pour attirer les talents, les patrons proposent de plus en plus souvent des indemnités de déménagement, remarque The Wall Street Journal.

Selon la plateforme de recrutement Indeed, les offres d’emploi aux États-Unis qui mentionnent des indemnités pour un éventuel déménagement ont augmenté de près de 75 % en février dernier par rapport au même mois en 2022.

Pour le journal américain, cette dynamique montre que les entreprises estiment que les employés travaillent mieux en présentiel et qu’“elles sont prêtes à payer des sommes importantes” pour que les salariés travaillent ensemble, dans un contexte de déclin du télétravail consécutif à la fin des conséquences engendrées par la pandémie de Covid-19.

Durant toute la durée de la crise sanitaire, les budgets alloués à ces dépenses avaient été largement sabrés du fait du confinement et du développement des méthodes de travail hybride. Depuis, les entreprises rétablissent ces fonds à leur niveau prépandémique.

S’installer depuis l’étranger

“L’aide à la réinstallation peut aller d’une somme forfaitaire de quelques milliers de dollars à des services complets couvrant l’emballage et l’expédition des effets personnels et des automobiles, en passant par plusieurs mois de loyer payés dans un logement de fonction”, rapporte le titre new-yorkais.

Des sommes qui peuvent vite devenir substantielles car “le coût de déménagement d’un nouvel employé varie actuellement en moyenne de 19 000 dollars [17 300 euros] pour un locataire à 72 000 dollars [65 558 euros] pour un propriétaire”, explique The Wall Street Journal, qui cite ARC Relocation, une entreprise spécialisée dans l’organisation de déménagements.

À noter que les déménagements aux États-Unis en provenance de pays tiers augmentent également pour rejoindre leur niveau d’avant la crise sanitaire. Au total, selon le moteur de recherche américain spécialisé dans l’emploi ZipRecruiter, les offres mentionnant une indemnité de déménagement ont plus que doublé pour atteindre 3,8 millions, après être tombées sous la barre des 2 millions en 2020.

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :