Les États-Unis lèvent des restrictions sur les liaisons aériennes avec Cuba

Les relations se détendent entre Cuba et les États-Unis - Paul Richards - AFP
Les relations se détendent entre Cuba et les États-Unis - Paul Richards - AFP

Le ministère des transports du gouvernement américain a levé ce mercredi des sanctions sur les liaisons aériennes avec Cuba, l'une des mesures annoncée en mai par l'administration Biden dans un geste d'apaisement avec l'île.

La décision permettra notamment à des compagnies aériennes américaines de desservir d'autres aéroports que celui de la capitale La Havane, selon un document. La ré-autorisation de certains voyages de groupe sur place était également prévue.

"Développer les opportunités économiques"

Le 16 mai, l'administration Biden avait annoncé la levée prochaine d'un ensemble de sanctions visant l'île, "des décisions pratiques destinées à répondre à la situation humanitaire" à Cuba et à "développer les opportunités économiques" des Cubains, avait expliqué un haut responsable américain.

Le gouvernement américain avait aussi promis d'augmenter les capacités de traitement des demandes de visas à La Havane

Les États-Unis doivent également supprimer le plafond de 1000 dollars par trimestre et par émetteur/bénéficiaire qui limitait jusqu'ici les transferts d'argent vers Cuba, et vont autoriser par ailleurs des envois d'argent hors du cadre familial.

Ce plafond avait été décidé par l'ancien président Donald Trump, qui avait pris une volée de mesures contre Cuba pendant son mandat. Ces annonces du 16 mai avaient été saluées par le gouvernement cubain, évoquant "un petit pas dans la bonne direction", mais "de portée limitée".

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles