Aux États-Unis, un avion en feu inquiète ses passagers retenus à bord

ÉTATS-UNIS - Mayday, Mayday! Un incendie s’est déclenché dans un avion à l’aéroport international Hartsfield-Jackson d’Atlanta aux États-Unis ce dimanche 10 juillet. L’appareil de la compagnie Spirit Airlines en provenance de Tampa a pris feu après que ses freins ont surchauffé à l’atterrissage. Pendant ce temps-là, les passagers n’ont pas pu évacuer, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article.

Le vol Spirit Airlines 383 s’était jusque-là déroulé sans encombre. Au moment de toucher le sol, un bruit provenant du côté gauche de l’avion s’est fait entendre. “Personne ne savait ce que c’était, jusqu’à ce que nous nous arrêtions complètement au milieu de la piste d’atterrissage”, a rapporté un passager à la chaîne de télévision américaine Fox 5. “Nous avons vu une flamme sortir du moteur, et les voyageurs et moi-même avons commencé à paniquer”, a-t-il poursuivi.

Nombre de passagers étaient inquiets en regardant les flammes à travers les hublots et commençaient à rassembler leurs affaires pour évacuer. Ils ont rapidement été stoppés dans leur élan et conviés par le personnel de bord à rester calme. “Nous n’avons pas besoin d’évacuer. Restez à vos places s’il vous plaît”, a annoncé un steward à l’ensemble des voyageurs.

Les pompiers de l’aéroport sont intervenus pour éteindre l’incendie et aucun blessé n’est à déplorer après cet incident. “L’avion a été remorqué jusqu’à la porte d’embarquement où les passagers ont pu débarquer en toute sécurité sans être blessés. Nous remercions les secouristes d’Atlanta d’avoir répondu immédiatement à l’appel de l’avion”, indique un communiqué de la compagnie aérienne. “L’avion sera temporairement retiré du service pour être entretenu”, ajoute le communiqué.

Il n’est pas si rare de voir des avions de ligne prendre feu. Un incendie se produit en moyenne tous les 10 ou 11 jours aux États-Unis, selon les informations du Consumer Reports rapportées par le DailyMail.

À voir également sur Le HuffPost : Un avion de chasse escorte un vol EasyJet après une fausse alerte à la bombe

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles