Éric Ciotti, Olivier Marleix... le classement des députés de l'opposition qui votent le plus avec la majorité

Les députés LR devant l'Assemblée nationale le 21 juin 2022 - Alain Jocard/AFP
Les députés LR devant l'Assemblée nationale le 21 juin 2022 - Alain Jocard/AFP

Des opposants très tièdes. Christian Jacob, le patron des LR, a beau assurer que son parti est "dans l'opposition", "sans pacte", ni "coalition", des députés de droite n'hésitent pas à voter les textes portés par la coalition présidentielle. BFMTV.com a épluché leur vote avec, parfois, des surprises.

La numéro 2 des LR, Annie Genevard, a voté 96% des textes

En pole position des élus LR très proches de la macronie, on trouve le député Jean-Louis Thiériot qui a voté l'intégralité des scrutins publics dans le sens du gouvernement depuis le début de la nouvelle mandature en juillet. Cet élu de Seine-et-Marne ne cache pas sa proximité avec la macronie sur les réseaux sociaux et n'a pas eu de candidat Renaissance face à lui aux dernières législatives.

Jean-Luc Warsmann, qui siège, lui, sur les bancs du groupe Liberté, Indépendants, Outre-mer et Territoires dans lequel cohabitent une ex porte-parole de Valérie Pécresse et un ancien socialiste, a également soutenu tous les textes.

Plus étonnant, il est suivi par Annie Genevard, actuelle présidente par intérim des LR qui s'est positionné à 96% en faveur des textes de la coalition présidentielle. Ce chiffre est d'autant surprenant que l'ancienne vice-présidente de l'Assemblée nationale "n'exclut pas" de se présenter pour prendre la succession de Christian Jacob.

"Les Français ne demandent pas que nous bloquions les institutions mais veulent que nous soyons toutefois dans l’opposition", s'est justifiée ce mercredi la députée sur Europe 1.

Éric Ciotti à 82% d'accord avec le gouvernement

Parmi les parlementaires LR aux mots très durs contre la macronie, Raphaël Schellenbeger, vote, lui, à 88% les textes de la majorité présidentielle. Sur les réseaux sociaux, cet élu du Haut-Rhin et secrétaire général adjoint du parti dénonce pourtant "le suicide énergétique" organisé par la ministre Agnès Pannier-Runacher, tout comme "la grande méprise d'Emmanuel Macron" pour "la France qui travaille".

Autre surprise: Éric Ciotti, qui se présente à la présidence des LR, soutient 82% des textes de l'exécutif. Pourtant, le député des Alpes-Maritimes n'a de cesse de critiquer le président, dénonçant en janvier dernier "le Waterloo sécuritaire de la France", et boycottant sa visite dans son département.

Arrivé en tête au premier tour de la primaire de la droite avant d'être finalement battue par Valérie Pécresse, il assurait alors au micro de BFMTV avoir "l'intime conviction qu’un positionnement trop centriste, trop macroniste, (n'offrirait) aucune chance de gagner" à la présidentielle.

Le président du groupe LR vote 78% des textes

Quant à Olivier Marleix, le président de groupe des députés LR, il a dit oui à 78% des dispositions de la majorité tout en assurant sur son compte Twitter cette semaine que "la France fonce dans le mur avec Macron président".

Pour le gouvernement, dans un contexte politique hautement incertain sans majorité absolue, ces chiffres sont de bonnes nouvelles et devraient permettre de trouver des majorités texte par texte. Malgré le camouflet infligé par les oppositions dont les LR sur le projet de loi Covid-19, le groupe a voté le texte sur le pouvoir d'achat, tout comme le projet de loi de finances rectificatives.

Des LR qui devraient voter le budget 2023

Pour s'assurer d'ailleurs du soutien de la plupart des députés LR à l'approche du projet de loi de finances 2023, un texte politiquement très sensible, le gouvernement a d'ailleurs décidé de faire commencer les travaux parlementaires le 3 octobre prochain, et non en septembre. Une première depuis 20 ans.

"C'est assez clair que Bercy veut se laisser tout le mois de septembre pour discuter avec nous et s'assurer qu'on vote le budget. En cas de rejet du texte, Emmanuel Macron devrait dissoudre. Et ça, ça risquerait de nous faire perdre beaucoup de députés en cas de nouvelles élections législatives", a confié un député LR à BFMTV.com.

Autant dire que les députés de droite devraient continuer dans les prochains mois à voter en faveur de la plupart des textes du gouvernement.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles