Publicité

Élections européennes : François Hollande assure qu'il "jouera un rôle" dans la campagne

L'ancien président souhaite une liste de gauche "élargie à toutes les composantes du PS et à des mouvements extérieurs, comme celui de Bernard Cazeneuve".

L'ancien président François Hollande ne sera pas candidat aux élections européennes où il veut cependant "jouer un rôle" et appuyer une liste socialiste qui selon lui doit s'élargir jusqu'à l'ex-Premier ministre Bernard Cazeneuve, a-t-il expliqué dans un entretien à Ouest-France.

Interrogé pour savoir s'il envisageait d'être candidat aux élections européennes, François Hollande assure que "non, pas candidat, mais je jouerai un rôle".

"J'appuierai la liste socialiste si elle s'élargit à toutes les composantes du PS et à des mouvements extérieurs, comme celui de Bernard Cazeneuve (son ancien Premier ministre et ministre de l'Intérieur, qui a quitté le PS et créé son propre mouvement, NDLR), et les radicaux..." du Parti radical de gauche (PRG), deux opposants à la Nupes.

François Hollande estime que "seul cet élargissement peut donner une nouvelle force à l'idée sociale-démocrate", notamment en vue de la présidentielle de 2027.

Glucksmann, "une bonne solution"

François Hollande est hostile lui-même à la Nouvelle union populaire écologique et sociale (Nupes), conclue en mai 2022 entre La France insoumise, le PS, les écologistes et les communistes, mais aujourd'hui au point mort depuis que le PS a suspendu sa participation.

Pour lui, l'hypothèse que la tête de la liste socialiste soit confiée pour la deuxième fois à Raphaël Glucksmann, (Place publique), ne lui "poserait aucune difficulté".

"Cette tête de liste peut même être la bonne solution pour l'élargissement", ajoute-t-il, considérant qu'il "a bien évolué en se séparant de la gauche radicale, LFI notamment. Cette démarche nous permettra d'obtenir le meilleur résultat possible".

Le PS doit "ouvrir largement sa liste"

"La direction du Parti socialiste n'a pas le choix. Elle doit accepter d'ouvrir largement sa liste", insiste l'ancien président, alors que le patron du PS Olivier Faure n'entend pas inviter Bernard Cazeneuve ou le PRG.

"Le PS a besoin que Bernard Cazeneuve s'investisse personnellement dans cette campagne. Pour bien le connaître je le considère comme un atout", assure François Hollande.

Le PRG, opposé à toute alliance avec LFI, a annoncé fin novembre qu'il voulait présenter sa propre liste aux élections européennes, appelant le PS à sortir de "l'ambiguïté" et invitant Raphaël Glucksmann à ne pas être "le chef de file d'une liste du moratoire".

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - "Je ne m'abaisserai pas à m'en prendre à mon prédécesseur": François Hollande réagit aux propos tenus à son égard par Nicolas Sarkozy