Élections. Au Chili, le candidat d’extrême droite arrive en tête du premier tour de la présidentielle

·1 min de lecture

Un second tour de scrutin polarisé se dessine au Chili : le candidat d’extrême droite, José Antonio Kast, a devancé dimanche 21 novembre l’élu de gauche Gabriel Boric à l’issue du premier tour de la présidentielle. Des résultats qui confirment le recul des partis traditionnels, deux ans après la révolte sociale qui a secoué le pays.

“Le Chili va maintenant vivre quelques semaines scindé en deux en attendant d’élire un président”, résume El País. Deux candidats à l’opposé de l’échiquier politique, José Antonio Kast pour l’extrême droite et Gabriel Boric pour la gauche, sont arrivés dimanche soir en tête du premier tour de la présidentielle au Chili.

Selon des résultats quasi définitifs (95,58 % des bulletins), José Antonio Kast, ex-député et avocat de 55 ans, obtient 27,95 % des voix, devant Gabriel Boric, ancien leader étudiant et député de 35 ans, qui recueille 25,71 % des suffrages. L’ancien parlementaire et l’ex-chef de file du mouvement de contestation étudiant devancent nettement les autres candidats.

À lire aussi: José Antonio Kast, un candidat pro-Pinochet à la présidentielle du Chili

“Il s’agit d’un moment important” pour les deux hommes “puisque Kast et Boric appartiennent à des formations différentes des deux forces politiques [de droite et de centre gauche] qui, depuis le retour à la démocratie au Chili, dirigeaient le pays”, remarque le quotidien chilien La Tercera.

L’élection présidentielle se déroule dans un Chili en plein doute, deux ans après la descente dans la rue de dizaines de milliers de manifestants pour réclamer une société plus juste dans ce pays riche en cuivre, mais parmi les plus inégalitaires du monde.

Kast, un “mélange de Bolsonaro et de Milei”

“On peut se demander

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles