Publicité

Pour économiser de l’énergie chez soi par temps froid, voici les astuces faciles d’une experte de l’ADEME

Parmi les conseils donnés par cette experte de l’ADEME, il vaut mieux baisser ses radiateurs lorsque l’on est absent plutôt que de les éteindre complètement.
Olga Rolenko / Getty Images Parmi les conseils donnés par cette experte de l’ADEME, il vaut mieux baisser ses radiateurs lorsque l’on est absent plutôt que de les éteindre complètement.

FROID - De petites astuces pour faire des économies. Alors que le prix de l’électricité a considérablement augmenté ces dernières années, les ménages cherchent des solutions pour maîtriser leur budget. Si vous ne pouvez pas effectuer de gros travaux d’isolation ou d’aménagement chez vous, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) donne tout de même des astuces simples et pas chères pour éviter les déperditions de chaleur.

Durant les périodes de grand froid, il faut avant tout garder la chaleur à l’intérieur le plus possible. « Déjà, il faut absolument fermer les volets la nuit et même, s’il n’y a personne à la maison la journée, les garder fermés, pour éviter de laisser les fenêtres en contact avec le froid. Ça freine la déperdition de chaleur », conseille Florence Clément, responsable de l’information pour le grand public à l’Ademe.

Si jamais vous n’avez pas de volets, d’autres solutions existent, comme les rideaux thermiques. « Ils vont créer une barrière entre la fenêtre et la chaleur de la pièce, souligne l’experte. C’est un bon investissement, car ils sont aussi efficaces l’été, pour empêcher la chaleur de la fenêtre de réchauffer votre logement. »

Poser des isolants

Autre conseil de base : évitez de laisser l’air froid s’infiltrer chez vous. « On peut par exemple mettre un boudin de porte pour éviter que l’air n’entre par l’espace qui peut exister entre le sol et le bas de porte, suggère-t-elle. Si l’air s’infiltre par vos fenêtres, installez des joints, ça ne coûte pas très cher, c’est hyperfacile à poser et ça peut faire l’affaire si vous ne pouvez pas en changer. »

Attention aussi aux portes en contact avec l’extérieur ou avec une pièce non chauffée comme un garage ou un sous-sol glacé. « Il existe des isolants, des plaques de mousse à coller du côté froid de la porte, qui vont éviter que le froid ne pénètre dans le reste de la maison », ajoute Florence Clément.

Autre astuce : poser une trappe sur votre cheminée si elle est ouverte. « Autrefois, les cheminées n’avaient pas de trappe car le feu était allumé en permanence, explique-t-elle. Sans air chaud qui pousse le froid vers l’extérieur, celui-ci s’engouffre. Il est possible de poser une trappe en bas et même en haut, dans le conduit. »

Radiateurs et réducteurs de débit

On entend souvent dire qu’il vaut mieux baisser ses radiateurs lorsque l’on est absent plutôt que de les éteindre complètement. Qu’en pense notre experte ? « C’est mieux, car souvent, quand on arrive chez soi, on a tendance à les monter au maximum pour faire vite remonter la chaleur et souvent on surchauffe un peu », confirme-t-elle. Il vaut mieux baisser à 16 ° dans la journée et remonter à 19 ° en rentrant. On peut même laisser à 16 ° dans la chambre si on ne fait qu’y dormir.

Le mieux, si cela est possible, est d’installer des régulateurs de chaleur et des systèmes de programmation, que l’on peut même parfois piloter à distance. « Ça permet d’être souple et de ne pas chauffer pour rien, conclut-elle. On a constaté dans une étude que ça pouvait permettre de gagner 15 % d’énergie sur le chauffage. »

Dans la salle de bains, on peut être tenté de prendre des douches plus chaudes et plus longues qu’à d’autres saisons. « La durée des douches, on y pense souvent l’été et moins l’hiver, alors que le fait d’installer des mousseurs ou des réducteurs de débit est valable aussi quand il fait froid, remarque-t-elle. Car cela permet de moins consommer d’eau chaude. Ça fait gagner entre 30 et 50 % d’eau, et pour certains réducteurs de douche jusqu’à 75 % d’eau. »

Mettre une « jaquette » à son ballon d’eau chaude

Autre chose à laquelle on peut ne pas penser : isoler son ballon d’eau chaude s’il se trouve dans une pièce non chauffée. « Il faut vraiment l’entourer d’un isolant, insiste-t-elle. Ça s’appelle une jaquette, c’est comme si vous mettiez un manteau à votre ballon d’eau chaude et vous évitez ainsi un tiers des pertes de chaleur. » L’idéal est en outre d’avoir un chauffe-eau réglé sur les heures creuses.

Ensuite, tous les gestes du quotidien, comme ne pas laisser ses appareils électriques en veille, sont valables en hiver comme toute l’année. Elles sont répertoriées dans ce guide pour réduire sa facture d’électricité, téléchargeable en ligne sur le site de l’Ademe.

Enfin, l’experte donne un dernier conseil pour maîtriser sa consommation : ne pas hésiter à consulter sa consommation détaillée jour par jour et parfois heure par heure par les fournisseurs d’énergie. « Si vous avez des pics de consommation certains jours, ça peut vous donner une idée des points faibles de votre logement et vous faire envisager des rénovations. C’est le premier pas de la réflexion », conclut-elle.

À voir également sur Le HuffPost :

Neige, froid, verglas… La météo en France cette semaine n’offre pas de répit

Sur l’hôpital, Gabriel Attal se met les syndicats à dos après une annonce trompeuse