"Ça sert à rien" : Jean-Michel Blanquer critiqué pour ses mesures par une victime de harcèlement scolaire dans TPMP (VIDEO)

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Ce jeudi 18 novembre, à l'occasion de la journée nationale de lutte contre le harcèlement à l'école, Cyril Hanouna recevait le ministre de l'Éducation nationale, de la jeunesse et des sports dans Touche pas à mon poste. Face à lui, sur le plateau, la jeune Lindsay a témoigné du harcèlement scolaire qu'elle a dû subir pendant plus de deux ans à cause de l'inaction de l'Éducation nationale et de la justice.

Âgée aujourd'hui de 17 ans et engagée dans la prévention contre le harcèlement, Lindsay a commencé à vivre un véritable calvaire en entrant en cinquième, lorsque ses camarades de classes l'ont désignée comme bouc-émissaire à cause de son physique. Les insultes grossophobes quotidiennes se sont ensuite transformées en menaces physiques de la part de trois harceleuses. Celles-ci ont d'ailleurs convié Lindsay à un rendez-vous, mais celle-ci apprend par d'autres élèves qu'il s'agit d'un piège et que les trois filles comptent la frapper. Elle décide de ne pas se rendre au rendez-vous et d'aller les dénoncer au surveillant du collège. Indifférent aux menaces de passage à tabac, celui-ci lui a répondu qu'elle aurait dû aller au rendez-vous et qu'il est normal que ses camarades soient énervées.

À lire également

TPMP : ... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles