À Dubaï, un restaurant français adopte la semaine de quatre jours

Photo Pixabay/cc

Dans le secteur de l’hôtellerie-restauration, c’est – plus qu’ailleurs – une petite révolution et c’est à un restaurant français qu’on la doit, mais il est installé aux Émirats arabes unis : le “LPM Restaurant & Bar” (ex- “La Petite Maison”), l’une des tables les plus chics de la ville, se convertit officiellement à la semaine de quatre jours, rapporte Bloomberg.

“Serveurs, cuisiniers et autres membres du personnel travailleront un peu plus longtemps durant deux jours et bénéficieront en revanche de trois jours de congé par semaine dans les deux succursales de Dubaï et Abou Dhabi. Globalement, ils travailleront trois heures de moins dans la semaine tout en conservant le même salaire.”

“Il fallait vraiment faire quelque chose”, explique Alexandra Audon, directrice des opérations pour les établissements de la chaîne au Moyen-Orient. “À une époque où tout le monde parle d’équilibre entre vie professionnelle et vie privée, je peux vous dire que les restaurants sont loin de cocher toutes les cases.” Autrement dit : pour LPM, c’était la condition pour continuer à recruter et à fidéliser les bons professionnels dans un secteur concerné au premier chef par la “grande démission”.

Les Émirats ont déjà officiellement instauré la semaine de travail de quatre jours et demi dans le secteur public, précise Bloomberg. L’année dernière, pour se mettre au diapason des milieux d’affaires internationaux, le week-end a été décalé au samedi et au dimanche. Le vendredi, la plupart des employés du gouvernement ne travaillent qu’une demi-journée. L’émirat de Sharjah, au nord de Dubaï, a fait mieux en généralisant la semaine de quatre jours, la journée du vendredi étant chômée.

LPM a tenu à tester les nouveaux horaires durant plusieurs mois, aussi bien à Dubaï, où la chaîne emploie 110 personnes, qu’à Abou Dhabi, avec ses 67 employés. “Personne ne s’est plaint”, indique Alexandra Audon, qui souhaite désormais étendre l’expérience aux “LPM Restaurant & Bar” ouverts au Qatar et en Arabie saoudite.

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :