Publicité

À Baltimore, six personnes toujours disparues après la destruction d’un pont par un cargo

Les images ont rapidement fait le tour du monde. Dans la nuit du 25 au 26 mars, aux alentours de 1 h 40 du matin, le pont métallique Francis Scott Key, situé dans le port de Baltimore, s’est écroulé dans le fleuve Patapsco après avoir été heurté par le Dali, navire battant pavillon singapourien.

“Mardi matin, six ouvriers du bâtiment qui réparaient des nids-de-poule sur le pont Francis Scott Key étaient toujours portés disparus”, rapporte, dans son direct consacré à l’accident, The New York Times. Des plongeurs, secouristes et plusieurs hélicoptères œuvrent pour les retrouver. En revanche, deux autres personnes initialement portées disparues ont été secourues.

Collision entre un navire et un pont à Baltimore.. SOURCE : « THE NEW YORK TIMES ».
Collision entre un navire et un pont à Baltimore.. SOURCE : « THE NEW YORK TIMES ».

Quant aux circonstances exactes de l’accident, elles se précisent. “Nous pouvons confirmer que l’équipage a informé les autorités d’un problème d’alimentation électrique”, a déclaré le gouverneur du Maryland Wes Moore, repris par CNN. Un avertissement qui a “sauvé des vies”, selon l’élu démocrate, permettant aux pouvoirs publics d’empêcher certains véhicules de s’engager sur le pont. Les autorités ont également écarté toute hypothèse d’une attaque terroriste.

Le cargo, long de 300 mètres, a heurté l’une des piles du pont, provoquant son effondrement. “La structure n’a pas été conçue pour ce genre de choses”, précise au Washington Post Dan Frangopol, professeur d’ingénierie des ponts à l’université Lehigh, en Pennsylvanie. Les 22 membres de l’équipage du navire sont, eux, sains et saufs.

Trafic vers le port de Baltimore interrompu

Dans une déclaration, citée par CNN, Joe Biden a annoncé que “le gouvernement fédéral paiera[it] la totalité du coût de la reconstruction” du pont. Le président démocrate a également indiqué qu’il se rendrait sur place “dès que possible”.

Peu de temps après l’effondrement de l’infrastructure, Wes Moore a décrété l’état d’urgence, affirmant : “Nous travaillons avec une équipe de plusieurs agences pour déployer rapidement les ressources fédérales de l’administration Biden.” Le trafic maritime “à destination et en provenance du port de Baltimore” a également été suspendu.

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :