Publicité

Zurich, la ville qui a de quoi “se la péter”

Arrogants, les Zurichois ? Eux-mêmes se trouvent très sympathiques. Ils sont les seuls à le penser, quoique l’aversion pour le canton le plus peuplé de Suisse soit moins virulente à mesure qu’on s’en éloigne. Voilà ce que révélait une enquête sur la perception de cette région publiée il y a un peu moins de dix ans.

Depuis, tout a changé ? Pas vraiment. Même si l’image est globalement très positive, ce soupçon d’arrogance lui colle à la peau, comme le montrent les sondages successifs. Il faut dire que les principaux concernés ont parfois le chic pour enfoncer le cliché. Et dans ce registre, la Neue Zürcher Zeitung déçoit rarement : “Zurich est la plus grande ville de Suisse, elle a les banques et l’aéroport. Le meilleur opéra et la plus grande densité de clubs. La radio et la télévision. Le musée national et la Durchmesserlinie [ligne souterraine de trains qui fait la fierté des Zurichois, ndlr]. Et évidemment le lac”, énumérait en 2020 le quotidien, comme si ces merveilles n’existaient nulle part ailleurs dans le monde, encore moins dans le reste de la Suisse. Conclusion évidente : “Il n’est pas étonnant que les autres développent un complexe d’infériorité.”

Complexe d’infériorité des uns ou complexe de supériorité des autres ? La frontière est fine, comme le rappellent les faux pas marketing d’Unique Airport (plus modestement rebaptisé Zurich Flughafen à la suite d’un étranglement national) ou de Downtown Switzerland (spot publicitaire de Zurich Tourisme). Ou encore la fameuse couverture de la Weltwoche, qui, en pleine crise de l’euro, accusait les Romands, ces fainéants, d’être les “Grecs de la Suisse”. Contrairement à Zurich, qui travaille (trop ?) pour les autres : pour sa campagne contre la nouvelle péréquation financière en 2004, l’UDC cantonale avait choisi un lion zurichois traînant un ours bernois sur une charrette en montée, assorti de la question : “Trimer pour les paresseux ?” Effet désastreux hors des limites cantonales garanti.

La ville la plus attractive du pays

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :