Zone Interdite : "très touchant" "une vraie leçon de vie", le drame d'enfance du footballeur Lucas Hernandez émeut la toile

·6 min de lecture

À moins d'une semaine du coup d'envoi de l'Euro de football, Zone Interdite s'intéressait ce dimanche 6 juin au quotidien de quatre joueurs de l'équipe de France, hors des terrains et du ballon rond. L'occasion d'en apprendre plus sur leurs personnalités, leurs entourages et leurs blessures affectives. Sur Twitter, l'histoire difficile de Lucas Hernandez a particulièrement ému.

Capture écran M6 direct
Capture écran M6 direct

Derrière leur train de vie démesuré et leurs prouesses sportives, les footballeurs cachent parfois de grandes blessures. C'est notamment à cette facette secrète de leur existence que s'intéressait ce dimanche soir le reportage de Zone interdite "Pères, maris, et icônes du foot : les « Bleus » à cœur ouvert". Un angle rarement abordé, qui a été beaucoup apprécié par les téléspectateurs, à en croire les commentaires sur Twitter.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Hugo Lloris, Olivier Giroud, Presnel Kimpembe ainsi que Lucas Hernandez ont accepté d'être suivis et/ou interviewés par les journalistes de l'émission. Et de répondre aux questions sensibles d'Ophélie Meunier. Ainsi Hugo Lloris, le capitaine des Bleus, a évoqué le décès de sa mère en 2008 et Presnel Kimpembe la séparation de ses parents ainsi que la naissance prématurée de son premier enfant. Mais parmi tous ces récits, c'est sans conteste celui de Lucas Hernandez sur son père, qui a le plus touché les téléspectateurs.

Le joueur du Bayern Munich a vécu un drame lorsqu'il avait trois ans : la disparition de son père Jean-François Hernandez, lui aussi footballeur professionnel, du jour au lendemain. Endetté, celui-ci s'est tout bonnement volatilisé, laissant son épouse et ses deux fils dans la difficulté financière et sans aucune nouvelle jusqu'à aujourd'hui. "Personne ne sait rien, je ne sais pas s'il est vivant ou mort", a expliqué le joueur, qui n'en attend cependant plus grand chose. À une question d'Ophélie Meunier lui demandant s'il avait pensé à son père lorsqu'il a gagné la coupe du monde, le jeune homme a répondu par la négative, avant d'ajouter : "Je sais qui est ma famille, ma vie est déjà faite […] je ne le considère pas comme mon père, car ce qu'il a fait est irréparable".

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Celui qui a été papa à l'âge de 22 ans est en revanche très reconnaissant envers sa mère Laurence. "Elle a donné sa vie pour nous, pour qu'il nous manque rien". À l'instar de son frère Théo, lui aussi footballeur professionnel, Lucas s'est fait un devoir de la mettre à l'abri du besoin. Sur Twitter, beaucoup ont loué le courage de cette maman et la beauté du lien qu'elle entretient avec son fils.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Ce contenu pourrait également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles